Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » Le Grenelle butte sur la taxe carbone et les déchets
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le Grenelle butte sur la taxe carbone et les déchets

Lors de la première table ronde, après des débats vifs sur la fiscalité écologique, les participants s’en sont remis au président de la république pour la mise en œuvre, ou non, d’une taxe carbone, comme mentionnée dans le pacte écologique de Nicolas Hulot. Si l’animateur de télévision se déclare optimiste, la fédération France Nature Environnement (FNE) se dit fortement inquiète que ‘…certains acteurs bloquent la possibilité de nouvelles recettes pour le financement des programmes issus du Grenelle de l’environnement’, avant d’ajouter que ‘le sujet de la fiscalité est un sujet clé et le Grenelle doit aboutir sur ce point.’

Si ce sujet a été le premier point majeur de blocage du Grenelle de l’environnement, la deuxième table ronde, dédiée à la santé et aux déchets, s’est avérée beaucoup plus délicate, néanmoins un consensus a pu être dégagé pour plusieurs points :

- les produits phytosanitaires contenant des substances extrêmement préoccupantes (cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques) ou bioaccumulables (PCB comme dans le Rhône) seront interdits à la vente dès 2008 pour un usage domestique ou dans des lieux publics ;

- développement d’une politique partenariale ambitieuse de substitution et d’innovation, ainsi que création de 400 postes de chercheurs de recherche et d’expertise sur les liens entre santé et environnement, entre autres ;

- parvenir à une qualité de l’air extérieur de 15?g/m3 (particules primaires et secondaires), valeur cible en 2010 et obligatoire en 2015, soit une réduction de 30 % par rapport à aujourd’hui ;

- révision de l’inventaire des points noirs du bruit pour fin 2007 et résorption en 5 à 7 ans des plus dangereux pour la santé ;

- déclaration obligatoire, aux pouvoirs publics, de la présence de nanoparticules dans les produits grand public, dès 2008.

Les autres consensus obtenus sont beaucoup plus flous :

- définition d’un objectif, dans les deux mois à venir, pour réduire l’ensemble des rejets de certaines substances (benzène, mercure, certains composés du chrome, perchloréthylène et trichloréthylène) ;

- organisation d’un débat public sur les impacts des nanoparticules et des nanomatériaux ;

- collecter les résultats scientifiques sur les radiofréquences et la santé, notamment en téléphonie mobile ;

- déterminer la valeur limite d’émission en matière de téléphonie.

Pour la partie déchet de cette deuxième table ronde, si accord est intervenu pour fixer un objectif de 60 % de déchets recyclés en 2015, le Grenelle de l’environnement se donne 12 semaines supplémentaires pour rendre sa copie. Il est vrai que l’intergroupe de travail sur la question n’avait pu tenir que deux réunions, et que question complexe et sensible nécessite du temps. Aussi, le gel de nouvelles autorisations de traitement de déchets, notamment de construction d’incinérateurs, est reconduit.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
VB91
26 octobre 2007 - 0 h 00 min

La taxe carbone serait une excellente mesure pour motiver les égoïstes (qui, je le crains, constituent la majorité de la population, au moins chez les plus de 40 ans – Oh! l’ignoble discrimination! – je suis bien placé pour en parler, je les connais bien car j’ai moi même passé ce cap, je peux même donner des noms! ;-D ), malheureusement c’est aussi cette majorité qui fait et défait les gouvernements. Il n’est pas impossible que nous vivions en démocratie, quoique ça puisse faire débat au regard des moyens de communication de masse, en tout cas il est certain que nous vivons en démagogie. Alors la taxe carbone avant les municipales, ça ferait désordre coco!


philou
29 octobre 2007 - 0 h 00 min

Une taxe carbone, ce serait bien, un départ vers d’autres pistes dans le domaine énergétique notamment, aujourd’hui jugées trop couteuses.
Comment la cautionner? La première prise de conscience est qu’il faut répondre OUI dans les sondages !!
la deuxième, comme dit Pierre rabhi, est qu’au delà des règlementations et limites à appliquer, la solution est finalement de se montrer vraiment écologiste, c’est à dire respecter et se considérer simplement partie de la sphère du vivant, pas au centre, ou au dessus, à croire depuis notre microcosme pouvoir tout expliquer et tout régir …


vintemp
30 octobre 2007 - 0 h 00 min

il nous la faut pour réellement modifier la donne, mais il faut qu’est soit progressive et redistribuer en subvention pour isoler, équiper en matériel plus performants et financer la recherche.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
23

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS