Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » La voiture à 2 500 $, la Tata Nano, recule face à la révolte paysanne
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La voiture à 2 500 $, la Tata Nano, recule face à la révolte paysanne

La sortie de la voiture la moins chère du monde, la Tata Nano, vient de prendre beaucoup de retard. Depuis des semaines, des manifestations très dures ont lieu contre son site de production, à 90 % achevé à Singur, prêt de Calcutta dans l’Est de l’Inde. Son constructeur, Tata Motors se heurte à ce qu’on peut appeler une véritable rébellion des paysans de la région, dont une partie s’est vue déposséder de ses terres pour permettre la construction de l’usine de la Nano (1).

Dans le pays qui compte, au niveau mondial, le plus grand nombre de personnes souffrant de la faim, la manœuvre n’a pas été acceptée et a abouti à un quasi-siège du chantier de l’usine, avec des milliers de paysans l’encerclant pour la bloquer.

Faisant le constat que les paysans étaient soutenus par les autorités communistes bengalaises, aujourd’hui, après avoir investi 350 millions de dollars dans ce dossier, le groupe Tata Motors a ‘jeté officiellement l’éponge’ lors d’une rencontre avec le gouvernement. Peu après, Ratan N. Tata, le président du groupe, a justifié sa décision devant la presse en estimant qu’il était impossible de ‘…faire tourner une usine sous protection policière, lorsque des bombes y sont jetées, lorsque des ouvriers y sont intimidés’. Se retrouvant pratiquement 2 ans en arrière, le groupe a annoncé la délocalisation de l’usine de la Nano, sans toutefois avancer le lieu du futur site d’accueil.

Au niveau des terres, aucune communication n’a pour le moment été faite, mais il apparaît probable que celles qui ne sont pas recouvertes de béton ou de bitume pourraient retrouver rapidement leur usage agricole passé…

Pascal Farcy
1- La Nano, de l’indien Tata Motors, a été présentée début janvier au salon de New Delhi comme ‘la voiture du peuple’. Au regard de la fronde paysanne qui l’a fait tomber, il n’est pas certain que ce qualificatif perdure.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 03 octobre 2008 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Nathalie
6 octobre 2008 - 0 h 00 min

Dommage, elle est annoncée à seulement 60 g de CO2


philou
6 octobre 2008 - 0 h 00 min

Les réalités des uns (paysans indiens faibles pollueurs en CO2 et sans le sou) ne sont pas celles des autres (émissions énormes de CO2 dans notre empire de consommation). Je vous communique donc ma satisfaction de savoir que les problèmes des uns ne vont donc pas être pour une fois, tentés d’être résolus au détriment des autres.


martin JDT
6 octobre 2008 - 0 h 00 min

Chère Nathalie votre annonce de 60g CO2 par kilomètre se réfère sans doute à une future version de la Tata Nano. La version à moteur à essence actuellement en production émet environ 110g de CO2 par kilomètre. Le constructeur ne diffuse pas volontiers ce chiffre qui n´a rien d´extraordinaire compte tenu des faibles dimensions du véhicule, de la faible puissance de son moteur et de sa faible vitesse de pointe (environ 105 km/h, autre donnée que le constructeur ne diffuse pas volontiers). La véritable performance de la Tata Nano jusqu´à présent réside dans son prix de vente et non pas dans ses émissions de CO2.


yann
12 octobre 2008 - 0 h 00 min

la solution existe: un vieil allumé magique, le « Maitre Guy Nègre »,la solution à tout nos problèmes végète tranquillement hors Maffia « auto-maquereau comme on disait il y a longtemps! Il suffit à Sarko d’entendre le message de l’allumé éxité qui à crié « Sarko, hypocrisie tes bagnoles sont pas écolos! » pendant sa visites aux abrutis des grosses cylindrées,hydrogenées et autres arnaques au maquage des grandes marques.Maitre Negre sur son petit truc qui rend la liberté aux « simples » n’a pas droit à la parole alors qu’en vrai , face à l’urgence « il » est la seule solution à investir coté recherche. Si il ne passe pas c’est que la planète est condamnée, NO FUTURE !!!Voila tout l’axe de recherche vos hydrogenes et autres technique ne sont que des avatars du BUT RECHERCHé messieurs,continuez à vous fabriquer la plus belle des tombes elle sera magnifique pour vous ensevelir vous et vos descendants, bienvenue chez les cloportes!


Fabek
14 octobre 2008 - 0 h 00 min

je l’ai déjà dit ici : la voiture de guy nègre ne sera pas une solution, ni demain ni après !! Essayez un peu d’imaginer de quelle fâçon on produit de l’air comprimé ! C’est pas plus intelligent que de parler d’hydrogène ou d’électricité. Et en plus c’est bruyant, dangereux. Quant à l’autonomie…



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
28

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS