Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » La Suisse interdit le largage de poissons d’aquarium dans les toilettes
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. Recycler son ordinateur pour ne plus extraire d’or
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. Fair Squared : les préservatifs vegan ...
  5. Une centrale nucléaire flottante en Russie


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La Suisse interdit le largage de poissons d’aquarium dans les toilettes

Nombreux sont ceux qui rompent leur solitude en acquérant un docile animal de compagnie. Mais parmi ces non initiés, beaucoup ignorent les besoins réels de ces amis domestiqués. Consciente du problème, la Suisse a mis en place une nouvelle Ordonnance sur la protection des animaux dont l’entrée en vigueur est prévue pour le 1er septembre 2008.

Parmi les nouvelles dispositions, une formation obligatoire destinée aux futurs propriétaires de chiens (toutes races incluses). Les adeptes du meilleur ami de l’homme auront jusqu’en 2010 pour suivre cet apprentissage, lequel interdit entre autres de tirer des coups de feu pour punir son chien ou établit un minimum de 5 heures par jour pour que l’animal puisse s’ébattre. Les détenteurs de plus de 3 porcs, 5 chevaux, 10 moutons, 150 poules pondeuses ou 200 poulettes, particuliers comme professionnels, devront également suivre un enseignement spécifique.

Promulgués espèces sociales, les cochons d’Inde et les perruches ne bénéficient pas de dérogation. Evoluant en groupe à l’état naturel, elles ne pourront plus être détenues individuellement et devront nécessairement « avoir des contacts sociaux appropriés avec des congénères ».

Et si vous espériez encore ne pas être inquiété pour vos deux petits poissons rouges, détrompez-vous. Premier animal de compagnie en nombre en Suisse, le poisson est placé au même niveau que les autres compagnons adoptés. Aussi, oublié le petit coup de chasse d’eau expéditeur, il est désormais d’usage d’assommer l’indésirable avant élimination, voire de lui administrer des « substances étourdissantes non soumises à ordonnance vétérinaire ». De là à ce que certains propriétaires soucieux d’embellir le quotidien de leur acolyte développent un marché parallèle de produits hallucinogènes pour poissons, il n’a qu’un pas…

Cécile Cassier
Photo © Animal Friends Rescue Project

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
colchique
27 avril 2008 - 0 h 00 min

Encore un exemple à suivre de chez nos amis Hélvètes. Formation obligatoire pour les personnes prenant un chien. La France devrait s’en inspirer et les medias si prompts à mettre en exergue les morsures d’animaux devraient donner ce genre d’info à la télé et à la radio en priorité !


jonf
1 mai 2008 - 0 h 00 min

Encore un joli moyen de ramener plein de sous dans les caisses !
Au lieu de mettre des règles stupides qui mettent sous perfusion la population, il serait plus efficace de responsabiliser les gens.
Mettre des lois de ce genre ne règleront aucun problème, elles vont plutôt en créer de nouveaux.
Ayant un chien moi même, j’assume parfaitement chacun de ses gestes… et j’attend pas qu’il ai causé des catastrophes pour lui faire… sans le martyriser évidemmment… revenir à la nature oui… mais intelligemment.






à lire aussi
     
Flux RSS