Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » La publicité automobile s’approprie l’argument écologique
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La publicité automobile s’approprie l’argument écologique

En ne respectant pas la directive européenne sur la transparence de l’impact écologique des véhicules mis sur le marché, la France fait figure de mauvaise élève. La réglementation en question impose aux constructeurs automobiles de faire apparaître de manière visible, au même titre que l’ensemble des informations promotionnelles, la consommation en carburant et les émissions de CO2 du produit. Actuellement, 99% des encarts et affiches publicitaires diffusés par le marché automobile abusent les consommateurs, vantant les prétendues qualités écologiques des articles dont ils font la promotion.

Le détournement de l’argument écologique à des fins commerciales n’est certes pas nouveau mais il suscite de plus en plus de mouvements contestataires. Les autorités européennes furent les premières à exprimer leur mécontentement face au non-respect de la législation en vigueur.

Mais le public a également souhaité avoir le droit à la parole. Via le site affichezleco2.fr, mis en service le 26 mars dernier, il peut désormais faire part de sa désapprobation. Grâce à ce forum, les citoyens ont la possibilité de dénoncer les messages publicitaires identifiés comme mensongers, en s’adressant directement au BVP (Bureau de Vérification de la Publicité).

A l’initiative de la création d’un organe de veille géré conjointement avec l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), le BVP se défend de faire preuve de permissivité et argue que son rôle consiste précisément à agir sur ce qui ne se voit pas. A l’occasion de la semaine du Développement durable (du 1er au 7 avril), il publie un communiqué dans lequel il revient sur les différentes actions menées pour contrer les dérives de la propagande publicitaire. 250 opérations de surveillance auraient ainsi été menées au cours du premier trimestre 2008 sur diverses campagnes marketing. 70% des projets examinés auraient été corrigés et 9 complètement abandonnés. Dans le secteur de l’automobile, l’interdiction de représenter des voitures évoluant en milieu naturel serait « quasiment résolue », étant entendu que celles-ci doivent obligatoirement figurer sur « des voies manifestement ouvertes à la circulation ».

Cette apparente contradiction entre les plaintes enregistrées et les déclarations du bureau peut s’expliquer par le fait que ce dernier concentre son attention majoritairement sur le média télévisuel, et ce au détriment des autres supports. Les promoteurs auto peuvent alors tout à loisir profiter de cette forme de laxisme, et mettre en avant leurs arguments de vente.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 31 mars 2008 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Josemite
2 avril 2008 - 0 h 00 min

S’il est vrai qu’à la télé elles sont plus soft dans la presse ils ne se gênent pas pour abuser le consommateur. A les croire les autos sont presque des bienfaitrices pour la nature !



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
231

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS