Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » La Grèce met fin aux cirques avec animaux
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La Grèce met fin aux cirques avec animaux

Alors qu’en France les associations et certains élus poursuivent leur efforts pour mettre un terme à l’exploitation des animaux dans les cirques, la Grèce a tranché. Le gouvernement vient, en effet, d’adopter une nouvelle législation, interdisant la présence d’animaux, domestiques ou non, dans les spectacles de cirque. Outre cette avancée majeure, ce nouveau cadre réglementaire comporte également certaines dispositions à l’égard des animaux errants. Première européenne, cette décision pourrait bien ouvrir la voie aux autres Etats membres, espère l’association de protection animale One Voice.

Des mouvements en ce sens se profilent déjà, notamment en Autriche où l’emploi d’animaux sauvages est proscrite. Des procédures similaires sont également engagées au Portugal, au Danemark et en Croatie. A l’échelle internationale, la Bolivie a joué un rôle de précurseur, en étant le premier pays à interdire toute présence animale dans les cirques en 2011. Le Pérou lui a rapidement emboîté le pas, en interdisant le recours aux animaux sauvages. Preuve que le mot est donné, les Etats-Unis, le Brésil, la Colombie, le Chili et l’Equateur travaillent également à une révision de la législation relative au sort des animaux de cirque.  

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 10 février 2012 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
thylacine
12 février 2012 - 0 h 00 min

L’Homme pratique l’esclavage animal depuis quelques millénaires. il appelle cela « domestication » et ne semble pas en éprouver de remords.
Après tout, un animal domestique travaillant dans un cirque est généralement moins malheureux qu’un animal domestique élevé en batterie pour sa viande, sa peau, son lait ou ses oeufs (et guère plus qu’un être humain travaillant à la chaîne…)
Par ailleurs, existe-t-il réellement des animaux « sauvages » (c’est à dire prélevés dans des écosystèmes non anthropiques?) dans les cirques? C’est peu probable… Les « fauves », ours, otaries ou autres utilisés sont généralement en captivité depuis de nombreuses générations, ce qui est le propre de la domesticité…
Maintenant, à ceux qui vont voir ces spectacles de s’interroger sur leur comportement et ses conséquences.


dieselstop
12 février 2012 - 0 h 00 min

Il faudra passer ensuite aux animaux d’élevages et domestiques, considérés aujourd’hui comme des biens meubles!


marseille42
12 février 2012 - 0 h 00 min

Félicitations à la Grèce! Enfin un pays habité par des êtres vraiment humains et non des tortionnaires et des bourreaux en puissance. La France est loin derrière mais c’est aussi le seul pays qui compte autant de tueurs -pardon! je voulais dire de chasseurs- que les élus flattent dans le sens du poil.


Carotte
13 février 2012 - 0 h 00 min

Félicitations à la Grèce pour cette décision courageuse – pourquoi la France est-elle toujours à la traine? C’est une honte!
Pour ma part, je ne mettrai plus jamais les pieds dans un cirque qui exploite les animaux…



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
44

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS