Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » La grande distribution privilégie le transport fluvial
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La grande distribution privilégie le transport fluvial

Mardi dernier, six grandes enseignes de distribution ont souscrit au protocole « grande distribution et transport fluvial » applicable sur l’axe Rhône-Saône. En présence des représentants locaux de l’Etat, de la Compagnie nationale du Rhône et des Voies Navigables de France (VNF), Auchan, Casino, Carrefour, Conforama, Ikea et Leroy-Merlin se sont engagés à privilégier la voie fluviale (1) pour l’acheminement de leurs denrées non alimentaires.

S’il est probable que la flambée du prix des carburants ait joué un rôle déterminant dans la signature de cet accord, les retombées n’en sont pas moins intéressantes. En faisant transiter le non-alimentaire par barges sur le Rhône et la Saône, on ‘retire des routes l’équivalent de 5 850 poids lourds par an, soit environ 1469 tonnes de CO2 non émises. La transition devant se faire progressivement, on prévoit pour l’heure de transférer chaque année 81 600 tonnes de marchandises de la voie terrestre à la voie fluviale.

Première enseigne de grande distribution à avoir utilisé le Rhône pour le transport de ses marchandises d’import, lors du lancement de la ligne fluviale Fos-Lyon en 2002, Auchan transporte déjà 64 % de ses produits importés par voie fluviale. En renforçant encore la part du rail et du fluvial, l’enseigne projette de réduire son propre trafic routier de 1000 poids lourds chaque année.

Cécile Cassier
1- A lire également sur ce thème ‘La voie des eaux moins polluante que le bitume

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 05 juillet 2008 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
patou
6 juillet 2008 - 0 h 00 min

Même si je me mefie des effets d’annonces et des coups de PUB de la part de nos grands voleurs de la grande distribution , je me réjouis qu’ils s’engages dans ce genre d’actions .A vérifier et à suivre à la loupe….


Blue_Berry
6 juillet 2008 - 0 h 00 min

J’approuve entièrement ce que dit Patou.

J’ajoute que le Rhône, dont l’aménagement pour la navigation et la production d’électricité a été réalisé à l’époque sans aucun souci environnemental, pourrait recevoir facilement 5 fois plus de trafic qu’actuellement. Ces aménagements réalisés alors sans souci écologique pourraient alors devenir paradoxalement des facteurs majeurs de développement durable.


mona03210
7 juillet 2008 - 0 h 00 min

Le plus simple pour éliminer ces grands voleurs de la distribution et supprimer une grande partie du trafic routier serait de ne plus jamais fréquenter ces bandits. Non seulement ils nous (producteurs et consommateurs) volent, mais en plus ils nous polluent et nous mentent quotidiennement.
En effet, comment savoir si la nourriture ou les vêtements que nous leur achetons contiennent ou non des OGM ? IMPOSSIBLE.
En fait, quasiment tout ce que nous pouvons y trouver en contient.
UNE SOLUTION : NE PLUS LES FREQUENTER.
Pas facile ?
C’est vrai.
Mais seuls les fumeurs qui n’ont jamais essayé d’arrêter continuent de fumer.
Pour ma part, c’est fait. Bien que je fréquente des fumeurs je n’ai jamais fumé. Par contre, je ne fréquente plus les grands bandits de la distribution.


Euskalion
9 juillet 2008 - 0 h 00 min

ok avec toi, Mona.
De même qu’on ne doit aucune compassion à un meurtrier qui ne peut plus tuer car il n’a plus de balles dans son fusil, il n’y a aucune sorte de satisfecit à accorder à des gens qui ont de tout temps poussé les gouvernements aux pires solutions en matière de transport, d’économie, d’énergie, et j’en passe… Si les Carrefour, Leclerc, Auchan et autres monstres se dirigent aujourd’hui vers le transport fluvial, c’est que financièrement ça les arrange.
Et nous, nous sommes condamnés à nous en arranger … à moins de les boycotter jusqu’à ce que ces tyrannosaures disparaissent. Boycottez, c’est bon pour la santé !



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
56

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS