Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » La corrida face à un projet de loi punissant les sévices sur les animaux
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La corrida face à un projet de loi punissant les sévices sur les animaux

Le 5 mai 2011, Roland Povinelli, le sénateur-maire d’Allauch (Bouches-du-Rhône) a soumis à la cosignature des sénateurs du groupe PS une proposition de loi visant à punir, sans exception, les sévices graves envers les animaux domestiques, apprivoisés, ou tenus en captivité. L’Alliance Anticorrida a vivement salué cette initiative, lourde d’implications dans sa lutte pour bannir les manifestations tauromachiques. Afin d’expliquer sa décision, Roland Povinelli a déclaré : « Épargner aux animaux toute douleur ou souffrance inutile est un objectif affiché par l’Union européenne et la science démontre que les taureaux ou les coqs ressentent la douleur et le stress de la même manière que les humains ! ». Il a également contredit l’argument de la tradition, qui a récemment appuyé l’inscription de la corrida au patrimoine culturel français. Il considère, en effet, que des traditions, bien que considérées comme acceptables il y a quelques années, sont désormais illégales ou éthiquement inacceptables. Enfin, réfutant l’argument de moteur économique de la corrida, le sénateur a opposé que 90 % des personnes qui viennent faire la fête dans les rues des régions concernées n’assistent pas aux corridas.  

Ce texte fait écho à la proposition de loi déposée le 15 décembre 2009 à l’Assemblée nationale, par les deux députées Geneviève Gaillard (PS) et Muriel Marland-Militello (UMP). Cette vague montante contre la tauromachie devrait constituer un argumentaire solide dans la lutte contre cette pratique, qui suscite de plus en plus de manifestations, à l’instar de la prochaine marche devant le ministère de la culture, samedi 28 mai 2011, pour dénoncer l’inscription de la corrida au patrimoine culturel français.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
danybuck
8 mai 2011 - 0 h 00 min

Il faudra interdire les combats de coqs dans le nord, les combats de chiens , la chasse car beaucoup d’animaux souffrent..les chiens qui sont attachés toute la journée et qui tournent en rond..
il me semble pour avoir vu des corridas ( 3 ) que c’est peut être le seul moment oû la bête a une petite chance de se defendre face à une personne.
Que dire de l’abattage des animaux … pour un rite , pour des profits etc..
je crois que la corrida n’est pas la première action à mener commençons par les abattoirs…


lupus
8 mai 2011 - 0 h 00 min

Louable (et urgent) d’épargner aux animaux toute douleur ou souffrance inutile. Nécessaire également d’épargner aux citoyens la bêtise crasse de cette tradition débile.


nicolekretchmann
12 mai 2011 - 0 h 00 min

je pense que les chevreaux et agnelets de Pâques, les canards et oies des jours de fête (quelle fête!), les dindes de Noël… font partie et là par millions du manque de conscience des humains ou qui se croient tels !
Bien sûr qui parlent de ces animaux martyrisés ? Il faudrait alors qu’ils regardent leur chair dans leur assiette.
Desmond Tutu : « Si vous êtes neutre dans les situations d’injustice, vous avez choisi le camp de l’agresseur. »


sophie des noisettes
12 mai 2011 - 0 h 00 min

Merci au sénateur Mr Roland POVINELLI, d’ avoir pris cette initiative.
J’ ai actuellement affreusement honte pour mon pays (que j’ aime énormément par ailleurs):que la corrida espagnole, summum de la cruauté déguisée et du cynisme malhonnête puisse entrer ds notre patrimoine culturel!!! Alors que la seule vraie bonne évolution dans ce domaine est tout bonnement de l’ interdire!
Quand comprendrons nous qu’ il est moralement inadmissible de faire souffrir un animal, volontairement ou par insouciance?



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
40

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS