Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » La Belgique durcit l’élevage et la vente des animaux domestiques
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La Belgique durcit l’élevage et la vente des animaux domestiques

Dimanche, une loi visant à encadrer le commerce des animaux domestiques va entrer en vigueur en Belgique. A compter de cette date la vente à crédit d’animaux domestiques (chiens, chats, hamsters, lapins nains, etc.) sera interdite, y compris sur Internet. Cette disposition s’applique à tous les vendeurs et acheteurs, qu’ils interviennent en tant que particuliers ou professionnels. Le 1er janvier 2009, la loi interdira aussi la détention et l’exposition de chiens et de chats dans les magasins d’animaux, ceux-ci devront alors avoir recours à un catalogue (papier ou électronique) pour les vendre. D’autre part, toute personne ou organisme qui souhaitera pouvoir élever/vendre ces animaux devra également disposer d’un agrément, même dans un cadre familial avec, par exemple, une seule portée dans l’année.


Avec ces nouvelles dispositions, le gouvernement belge entend éviter les achats impulsifs d’animaux et lutter contre le trafic de chiot en provenance des pays d’Europe de l’Est. Pour les associations GAIA et Animaux en Péril, cette ‘…loi constitue une amélioration sensible pour le bien-être animal et la protection des consommateurs.’ GAIA demande néanmoins une stricte application de la loi, notamment en terme de sanction des contrevenants, lesquels risquent une amende comprise entre 130 € (pour les particuliers) et jusqu’à 5 000 € avec la fermeture du magasin durant 1 à 36 mois (pour les professionnels).
Alex Belvoit

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 18 octobre 2007 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
claude le jardinier
18 octobre 2007 - 0 h 00 min

enfin ,les animaux domestiques vont commencer à être respecter, mais il reste beaucoup à faire, mais c’est un début


vieilane
19 octobre 2007 - 0 h 00 min

Cette nouvelle loi, une de plus,sera probablement bonne pour les animaux. Si tant est qu’elle soit appliquée, ce qui devient de plus en plus rare dans ce pays. De plus, une fois de plus aussi, les lois sont faites par des enrichis (pas toujours légalement) pour des riches. Les moins nantis, on s’en tape ! Ils se contenteront de bâtards.


vincent
23 octobre 2007 - 0 h 00 min

Europe quand serviras-tu enfin ?

La multiplication des enseigne de grandes surface proposant des ‘animaleries’ est un des vecteurs de la maltraitance des animaux domestiques. Produits de pure consommation, fournis par des ‘éleveurs’ qui n’en sont pas, rejetés quelques mois plus tard et quelquefois recueillis par des assoc de bénévoles, qui s’échinent à leur trouver un bon maître (bravo!).
Cette loi belge devrait être reprise chez nous!
Vincent


Romane
23 octobre 2007 - 0 h 00 min

Vincent a raison.
Oui, cette loi qui s’applique à la Belgique devrait être appliquée partout en Europe(et même dans le monde) , ainsi , tout le monde est à la même enseigne : aucun pays ne continue son trafic pendant que d’autre sont punis …
Consciences, réveillez-vous : le mal que nous faisons aux autres, aux animaux, à la terre, c’est le mal que nous faisons à nous même, à nos enfants … STOP … maintenant, faut réparer, changer, on a déjà assez fait de mal comme ça …mais je suis confiante: la Terre commence à se rebeller (inondations, feux, etc … ) , oui, il y a une justice dans la vie, et le problème, c’est qu’on va le payer très très cher …


Chicha
23 octobre 2007 - 0 h 00 min

Il y a encore beaucoup à faire, mais les amis des animaux se mobilisent de mieux en mieux. A St-Truiden (Province du Limbourg en Belgique), une section policière spéciale pour la protection des animaux a été créée. Elle permet de prendre des sanctions directes, ce qui n’est pas faisable avec une société protectrice des animaux.


bobetma
25 octobre 2007 - 0 h 00 min

Encore bravo!!! Mais comme je l’ai déjà écrit à l’occasion d’une autre pétition à quand la création un permis d’autorisation de possession de chien, avec puce et test d’ADN obligatoire pour retrouver les propriétaires en cas d’abandon de vol ou de trafic.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
1049

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS