Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » L’Etat laissera-t-il signer l’arrêt de mort de l’ours ?
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  3. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’Etat laissera-t-il signer l’arrêt de mort de l’ours ?

Au printemps dernier, Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’écologie, revenait sur l’engagement d’un lâcher d’ours en Béarn, invoquant la situation délicate des éleveurs. Remettant en cause la pérennité de l’espèce sur ce territoire, ce revirement suscita l’indignation des associations de défense animale. Toutefois, les effets à court terme de la nouvelle position adoptée par le ministère ne tardent pas à se faire sentir, confortant les opposants au plantigrade dans leurs positions. Il y a une vingtaine de jours, les associations membres de CAP Our (1) ont attiré l’attention de la ministre sur les menaces répétées de braconnage d’ours dans les Pyrénées. Face à ce danger, elles proposèrent des actions destinées à assurer la protection de la population oursine, notamment en Ariège.

Depuis lors, ces propositions sont restées lettre morte. Condamnant la désertion de l’Etat sur ce dossier, les associations ont rappelé l’absence de réaction gouvernementale face au dénigrement d’agents assermentés chargés des expertises de dommage, aux menaces et encouragements explicites d’actes de braconnages, voire à la revendication d’actes passés. Aussi, suite au frein mis à la restauration de la population d’ours, elles appellent la ministre à ne pas abandonner une seconde fois l’ours, «  en laissant dire et faire n’importe quoi aux opposants extrémistes, au mépris de la loi ».

Cécile Cassier
1- Créée en 2000, la Coordination Associative Pyrénéenne pour L’ours rassemble 30 associations de bergers, d’éleveurs, d’apiculteurs, de comités d’habitants, de professionnels du tourisme ainsi que des associations de développement économique durable, de protection et d’éducation à la nature.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
sophie des noisettes
29 septembre 2011 - 0 h 00 min

Je constate avec déception ( j’ avais choisi Sarko en 2007) que le gouvernement actuel ne fait rien en faveur de la Nature ( faune, flore ) mais travaille bien pour les lobbies ( corrida, chasse, ..)
Pourquoi d’ autres pays arrivent-ils à gérer l’ espace ( Mince, la montagne de nous appartient pas et nous devons en emprunter un partie seulement!)et pas la France?


VGBIO
29 septembre 2011 - 0 h 00 min

les citoyens, face ˆ ce parti pris gouvernemental en faveur des Žleveurs, et aussi face aux trs forts risques de braconnage d’ours, ont lancŽ dernirement l’opŽration « vigie » dans les PyrŽnŽes, pour protŽger les ours du braconnage, qui reste toujours impuni!
voir ici:
http://archedenoelle.over-blog.com/article-protegeons-nos-ours-pyreneens-operation-vigie-85361352.html


dieselstop
2 octobre 2011 - 0 h 00 min

A quoi bon insister à vouloir introduire des ours dans les Pyrénées puisqu’ils seront de toutes façons tués par les demeurés en tenue léopard (en toute impunité) ou au mieux empoisonnés par les éleveurs de viande Halal ou/et Cachère! Toujours réfléchir avant de voter contre ses intérêts!!!!!!!!!


Bens
4 octobre 2011 - 0 h 00 min

Le loup OK, mais l’ours peut s’attaquer à l’homme me semble-t-il.
Qu’apporte cette présence de l’ours? N’y a-t-il pas danger pour les randonneurs?



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
22

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS