Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » L’Union européenne interdit la vente de produits dérivés du phoque
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’Union européenne interdit la vente de produits dérivés du phoque

Une fois n’est pas coutume, on salue aujourd’hui une heureuse décision qui récompense un combat mené de longue haleine par nombre d’associations issues de tous horizons. En effet, le Parlement européen a officiellement adopté en ce jour, mardi 5 mai, l’interdiction du commerce des produits dérivés de phoques au sein des frontières de l’Union européenne. Devant prendre effet à l’horizon 2010, cette décision porte notamment sur la viande, la peau, la graisse, les organes et l’huile de ces mammifères marins, mis à profit pour la confection de sacs, chapeaux, gants utilisés par les motocyclistes, les skieurs et les boxeurs, ainsi que dans la fabrication de produits pharmaceutiques promus comme des suppléments d’acides gras d’oméga-3.

Destinée à uniformiser les règles spécifiques à chaque Etat membre légiférant dans ce commerce, cette interdiction admet toutefois certaines dérogations. La principale concerne les produits issus de pratiques de chasse traditionnelles telles qu’elles se pratiquent notamment chez les populations Inuits et dans d’autres communautés indigènes, dans la mesure où elles sont nécessaires à la subsistance de ces peuples. De même, comme le relève l’association belge Gaïa, sous réserve qu’elle soit à des fins non commerciales et non lucratives, est autorisée « l’importation occasionnelle à usage personnel de produits par les touristes ainsi que les transactions relatives à des sous-produits issus de la mise à mort à petite échelle de phoques dans le cadre de la gestion de la population ». Ces produits ne peuvent être vendus.

Cette décision officielle fait écho aux nombreux courriers envoyés à la Commission et au Parlement européens, illustratifs de l’opinion publique européenne indignée face à la cruauté de certaines pratiques ayant cours dans la chasse aux phoques.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 05 mai 2009 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
jackie
10 mai 2009 - 0 h 00 min

foutaise ! dès lors qu’il y a une dérogation, il y aura immanquablement des dérapages de tout bord commercial, surtout en ce qui concerne le fait de pouvoir acheter des « souvenirs » pour les touristes qui sont si stupides qu’ils achèteront les produits pour montrer à leurs amis!Encore un coup d’épée dans l’eau! Quant aux innuits ils ne sont pas si éloignés que ça des supermarchés, ils peuvent très bien se nourrir autrement que de souffrance animale!



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
32

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS