Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » L’Europe interdit la fourrure de chiens et de chats
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’Europe interdit la fourrure de chiens et de chats

Il y a quasiment un an, la Commission européenne présentait une proposition visant à interdire l’importation, l’exportation et la vente de fourrure de chat et de chien. Après le parlement européen en juin de cette année, aujourd’hui c’est le conseil des ministres de l’agriculture qui se prononce en faveur de cette interdiction, validant le dossier définitivement.

Cette interdiction entrera en vigueur à partir du 31 décembre 2008. Toutefois, par dérogation exceptionnelle, la Commission européenne pourra adopter des dispositions autorisant la fourrure de chat et de chien sur le marché européen à des fins éducatives ou d’empaillage.

Chaque année, on estime à plus de deux millions le nombre de chiens et de chats abattus pour leur fourrure. Les pays asiatiques, plus particulièrement la Chine, sont très majoritairement les pourvoyeurs du marché mondial, où les peaux servent dans l’habillement mais aussi pour la réalisation de jouets et de couvertures contre les rhumatismes.

A noter que s’agissant d’une régulation et non d’une directive, le texte sera applicable immédiatement dans tous les Etats membres.

Alex Belvoit

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Lovyves
2 décembre 2007 - 0 h 00 min

Bonjour
Donc il y a des animaux « nobles » et des animaux « roturiers »!
Des animaux avec lesquels nous pouvons faire commerce de peaux et d’autres animaux où le commerce est contraire à l’éthique !

Si nous avons cet esprit avec les animaux, pourquoi nous ne l’aurions pas avec les humains!
Mais suis je bête (c’est le cas de le dire) de tous temps et aujourd’hui, autant qu’hier, les hommes n’ont pas tous la même valeur (noir-blanc; riche-pauvre; un américain-un irakien)!!!
Et si l’on laissait notre éthique (les tiques) aux chiens!!!


indycot
5 décembre 2007 - 0 h 00 min

Bonjour,
Qu’est ce que ça veut dire : « à des fins éducatives ou d’empaillage  » ? Je voudrais que l’on m’explique très clairement en quoi consiste cette dérogation qui est la porte ouverte pour que le commerce continue en toute légalité.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
40

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS