Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique »  »Investissement Socialement Responsable » : une appellation illégitime ?
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






 »Investissement Socialement Responsable » : une appellation illégitime ?

Dans le prolongement des rapports « Banques françaises, banques fossiles » et « Assurances

françaises : changements climatiques garantis », publiés respectivement en 2007 et 2008, l’ONG des Amis de la Terre (2) vient de publier une nouvelle étude « Investissement socialement responsable : l’heure du tri », s’intéressant cette fois-ci aux coulisses de l’Investissement Socialement Responsable ou IRS. Concrètement, ce système financier soumet la gestion d’actifs à des critères de sélection non plus uniquement financiers, mais également environnementaux et sociaux.  

Depuis quelques années, l’ISR suscite un engouement croissant un peu partout dans le monde. En France, les fonds ISR représentaient 50,7 milliards d’euros en 2009. Entre 2008 et 2009, le volume des encours ISR aurait augmenté de 70 %, représentant ainsi 1,9 % des actifs sous gestion en France. Mais, comme le soulignent les Amis de la Terre, les belles promesses vantées par ce système s’essoufflent vite.

De fait, l’ONG a analysé 89 fonds ayant bénéficié du label ISR de Novethic (1) en 2009. Parallèlement, elle a sélectionné 15 entreprises s’étant fait remarquer entre 2008 et 2010 pour leur comportement irresponsable, qu’il s’agisse de controverses environnementales, sociales, portant atteinte aux droits des peuples autochtones, à la souveraineté alimentaire etc. Elles englobent trois entreprises financières (AXA, BNP Paribas, Deutsche Bank), cinq énergéticiens (Total, BP, Royal Dutch Shell, Areva, GDF Suez) ainsi que Novartis et Bayer en santé, Nestlé en agro-alimentaire, BMW dans le secteur automobile, Andritz dans le domaine technologique, Rio Tinto pour le secteur minier et France Telecom en matière de télécommunications.

Au final, chaque entreprise sélectionnée apparaît entre 7 (Areva) et 56 fois (GDF Suez) parmi les 89 fonds ISR analysés. Parmi ces 89 fonds, 71 fonds comptent, en effet, dans leurs portefeuilles au moins une des 15 entreprises controversées. Sur l’ensemble, 10 fonds se distinguent particulièrement par la densité de présence des firmes multinationales incriminées, dont BNP Paribas Etheis (BNP Paribas Investment) et SG Actions Europe ISR (Société Générale Gestion). Il apparaît donc que « seule une infime minorité des fonds ISR pratiquent un investissement réellement responsable des points de vue environnementaux et sociaux ». L’appellation ISR s’avère donc non fondée pour une grande majorité des produits d’épargne vantés comme tels par les banques et les assurances.

Ces dysfonctionnements s’expliquent, en partie, par le fait qu’il n’existe pas de définition stricte  et légale de l’ISR. Celui-ci s’est, en effet, développé de façon désordonnée, au gré des initiatives propres aux différents gestionnaires d’actifs. En outre, un manque de transparence fait que les épargnants et les investisseurs ne peuvent choisir leurs placements en fonction de l’impact réel de leur investissement. Enfin, les défaillances des processus de sélection sont également pointées du doigt. Les visites de terrain étant exceptionnelles, les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) reposent majoritairement sur l’étude des documents de communication des entreprises. Exemple éloquent, lorsque explose la plateforme de forage Deepwater Horizon le 20 avril 2010 au large du Golfe du Mexique, la firme pétrolière BP bénéfice des notations « une volonté de réduire son impact environnemental » et « une démarche active en gestion de la sécurité », qui lui permet d’apparaître dans une partie des fonds ISR.

Cécile Cassier
1- Novethic décerne chaque année un label ISR aux fonds disponibles aux particuliers et qui remplissent certaines conditions. Misant sur la transparence, il exige notamment que 90 % du portefeuille fasse l’objet d’une analyse environnementale, sociale et de gouvernance. En 2009, 92 fonds et 25 gestionnaires d’actifs ont reçu la labellisation de Novethic.

2- Parallèlement, les Amis de la Terre publient le guide éco-citoyen « Environnement : comment choisir mon épargne ? ». Celui-ci classe les produits d’épargne, du livret A à l’assurance-vie, en passant par le livret développement durable, selon leurs impacts et leurs risques sociaux et environnementaux.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 21 septembre 2010 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
41

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS