Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » Deux sites rejoignent la Liste du patrimoine mondial en péril
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Deux sites rejoignent la Liste du patrimoine mondial en péril

Le Comité du Patrimoine mondial vient d’ajouter deux sites à la Liste du patrimoine mondial en péril de l’UNESCO (1). La réserve de la biosphère de Río Plátano (Honduras), où vit une population autochtone qui a préservé son mode de vie traditionnel dans la forêt tropicale, a été inscrite sur la Liste du patrimoine mondial en 1979. Elle fut inscrite une première fois sur la Liste en péril de 1996 à 2007. Considéré comme l’un des rares vestiges de la forêt tropicale humide d’Amérique centrale, ce site doit faire face à de multiples pressions dont l’abattage illégal des arbres, le braconnage et l’occupation illicite des terres.

Le second ajout concerne le site du Patrimoine des forêts tropicales ombrophiles (2) de Sumatra, en Indonésie. D’une superficie de 2,5 millions d’hectares, il fut inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 2004 pour sa biodiversité. Il est aujourd’hui placé sur la Liste en péril en raison des diverses menaces auxquelles il est confronté : braconnage, abattage illégal des arbres, empiètement agricole et projets de construction de routes sur le site même. L’inscription d’un site sur la Liste du patrimoine mondial en péril exige du Comité qu’il adopte, en accord avec l’Etat concerné, des mesures correctives et qu’il veille à l’évolution de l’état du site. Une aide est alors fournie via le Fonds du patrimoine mondial et le concours de spécialistes de la conservation.

Cécile Cassier
1- Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture.

2- Les milieux ombrophiles se caractérisent par des conditions atmosphériques propices à la formation très fréquente de pluies ou de brumes.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
opaque
26 juin 2011 - 0 h 00 min

A default d’être efficace, il serait plus parlant que l’Unesco inscrive l’ensemble de l’Amazonie, la totalité de l’Indonesie (+ la chine,l’afrique, les usa ,etc etc…) sur ses listes de sites menaçés.
Quand aux accords avec les états concernés… je me demande encore comment faire pour éviter de faire le plein de ma voiture sans qu’il y ait dedans des Agrocarburants, ou comment éviter de manger du steack à tous les repas, sur ma terrasse en ipé, au bord de ma piscine: mais bien entendu, il n’y a aucun rapport entre ces interrogations et la déforestation mondialisée.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
20

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS