Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.


Fermer
Univers Nature - Actualité, ennvironnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » Des chaussures en cuir de poisson OGM
L'éco-photo de la semaine
magasin bio qui produit ses legumes


Newsletter
+ de 150 000 abonnés

La ruche qui dit oui !
Les 5 dernières ruches ouvertes !

Chiffre Clé
· 190 000 litres d’eau potable sont perdus toutes les 5 secondes en France ·
1 300, c’est le nombre de milliards de litres d’eau potable perdus dans des fuites en France. [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Le principal prédateur du maïs s’adapte à sa ...
  2. Le GIEC ne fait plus recette
  3. Pollution de l’air intérieur, une ...
  4. En savoir plus sur les ampoules à LED
  5. Revêtements de sol écolo : y’a du choix !!

Focus Sur
maison ecologique
Une maison écolo pas comme les autres

Archives depuis 1999





Le dossier du mois
Revêtements de sol écologique
Si parfois, l’offre de produits écologiques est limitée, ce n’est assurément pas le cas pour les revêtements de sol. Il y en a pour tous les goûts et les pièces, avec des touchés très différents et des matières aussi variées que les couleurs, pour au final, des combinaisons décoratives et fonctionnelles qui n’auront de limite que votre imagination. • Les sols durs et froids - [...] Lire la suite ...


Des chaussures en cuir de poisson OGM

L’association Inf’OGM a enquêté sur RayFish Footwear, une entreprise thaïlandaise spécialisée dans la production de galuchat (1), un cuir de poisson cartilagineux. Cette société propose à ses clients de « bio-personnaliser » leurs baskets grâce à une banque de gènes sélectionnant des modèles de peau, de couleurs etc., issus de plusieurs dizaines d’espèces différentes. En fonction de la taille et du motif, les baskets Rayfish se vendent entre 14 800 et 16 200 dollars. Dans des laboratoires thaïlandais, elle affirme avoir produit sa première raie transgénique en 2010 avec des gènes d’un serpent à sonnette. Selon ses responsables, le brevet de cette invention serait en cours de dépôt.

Pourtant, comme le note Inf’OGM, la Thaïlande n’autorise ni l’élevage, ni l’importation de poisson génétiquement modifié, et aucun pays au monde n’a encore autorisé la raie génétiquement modifiée. Mais plus que ces aberrations réglementaires, c’est le procédé même de fabrication qui est fantaisiste. De telles manipulations génétiques se confrontent à des difficultés que la communauté scientifique n’a pas encore pu résoudre. Ainsi, les gènes n’exprimant pas nécessairement les mêmes fonctions selon l’organisme qu’ils intègrent, une raie transgénique avec des gènes de zèbre n’exprimera pas forcément des zébrés. Si l’arnaque semble plus qu’évidente, de tels projets de transgenèse (2) appliquée aux animaux soulèvent des questions éthiques tout sauf anodines.

Cécile Cassier
1- Fabriqué à partir de poissons cartilagineux (raies, requins), le galuchat est utilisé en ébénisterie, gainerie et maroquinerie.

2- La transgenèse consiste à appliquer un nouveau gène dans un organisme.
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
rose
22 juin 2012 - 0 h 00 min

Le seul OGM qu’il me semble urgent de mettre au point, c’est un scientifique équipé d’un cerveau.


dieselstop
28 juin 2012 - 0 h 00 min

Les chaussures en peau de con sont pour bientôt et l’avantage c’est que la ressource est inépuisable!
Vraiment désolant.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
98

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS