Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » Conscience environnementale, du mieux
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Conscience environnementale, du mieux

Portés par une conscience croissante de l’impact environnemental de notre mode de vie moderne, les comportements des ménages français ont sensiblement évolué au cours des vingt dernières années. Selon une étude du CREDOC (1), si les progrès restent encore modestes en terme de logement et de chauffage, des changements se sont opérés dans d’autres domaines. Ainsi, deux Français sur trois cherchent aujourd’hui à économiser l’eau du robinet contre 52 % en 1995. Par ailleurs, si la motivation était principalement d’ordre financier il y a 15 ans, le souci de préserver cette ressource vitale qu’est l’eau est devenu le leitmotiv premier.  

Le rapport à l’automobile a également changé, tout particulièrement auprès des nouvelles générations. Ainsi, seuls 59 % des 18-25 ans disposent aujourd’hui d’une voiture contre 74 % au début des années 1980. Les automobilistes ont, quant à eux, tendance à laisser plus souvent leur voiture au garage, l’augmentation du prix des carburants et l’essor des transports en commun n’étant pas étrangers à cette évolution. De même, le rapport à la consommation évolue. La population est aujourd’hui plus encline à prolonger la durée de vie de certains produits. Pour exemple, 63 % de la population font réparer leurs appareils électroménagers ou électroniques contre 52 % en 2005. Comme l’a souligné le CREDOC, si la seule évolution des conduites individuelles ne sera pas suffisante pour soutenir les défis environnementaux, elle a sa place dans une action globale avec le concours des pouvoirs publics et des entreprises.

Cécile Cassier
1- Centre de Recherche pour l’Etude et l’Observation des Conditions de vie.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
laurence
8 septembre 2011 - 0 h 00 min

c’est bien une question de finances, oui ! si l’essence était moins chère… la conscience en prendrait un coup ;-)
Et les jeunes à la campagne ont plus souvent des voitures que des mobylettes.
Bref, les études, il faut savoir qui les paie, et dans quel but ?


conapol
8 septembre 2011 - 0 h 00 min

J’ai de grands doutes à ce sujet. Comme le dit laurence, les prix/la crise sont certainement plus motivants pour l’immence majorité des gens que la préservation de l’environnement : il n’y a pas 1% des personnes à qui j’ai l’occasion de parler, personnes âgées, adultes ou jeunes, qui s’en soucient. Je passe pour une illuminée !
Quant à moi, ma conviction est que la préservation de la planète passe avant toute autre mesure par la diminution progressive de la démographie humaine. Alors j’avoue que, vu la continuation des politiques natalistes dans les pays occidentaux et l’absence de régulation des naissances dans les pays en voie de développement, je commence à en avoir marre de me priver en vain.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
38

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS