Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » Chasses touristiques et commerce d’os : le lion devient business
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  3. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Chasses touristiques et commerce d’os : le lion devient business

Sous la pression internationale, la Chine a consenti à interdire le prisé « vin d’os de tigre » et les autres préparations à base d’os de tigre. Depuis lors, les lions sont devenus les nouvelles cibles privilégiées des chasseurs en Afrique du Sud. En vue de « chasses en boîte » vendues pour des milliers de dollars à des touristes qui les tirent au fusil à travers une clôture, des lions y sont élevés dans des conditions désastreuses, explique l’ONG Avaaz. Une fois ces chasses terminées, les os des lions abattus sont exportés en Asie pour la fabrication de potions, qui font les choux gras des marchands. Or, l’expansion du commerce des os de lions et l’augmentation des prix qui l’accompagne font craindre une recrudescence du braconnage des lions sauvages.

Plus grand exportateur de ces « trophées », l’Afrique du Sud est aussi le seul pays africain à élever massivement des lions à des fins de chasses touristiques. Mais, si elle est à l’origine du mal, l’industrie du tourisme pourrait aussi devenir le remède. De fait, en nuisant à l’image du pays en tant que destination touristique, la médiatisation de ce commerce pourrait amener le gouvernement sud-africain à revoir ses positions. A cette fin, Avaaz a lancé une pétition en ligne (1) « pour interdire le business du lion » et vise le million de signatures. Elle va également poser des affiches dans les aéroports ainsi que sur les sites web et les magazines de tourisme.

Cécile Cassier
1- La pétition est accessible sur le site internet de l’ONG : www.avaaz.org

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 04 juillet 2012 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
sophie des noisettes
6 juillet 2012 - 0 h 00 min

La Chine s’ est éveillée économiquement et les animaux en payent un lourd tribu. Ce n’est que le début. L’ ESPèCE HUMAINE EST UNE TERREUR POUR LE RESTE DE LA pLANèTE


bolet satan
9 juillet 2012 - 0 h 00 min

Il y aura hélas encore, et encore… bien des magouilles de pays voyous devant lesquelles « on » ne peut que s’indigner… quand je dis « on », je ne pense bien sûr qu’aux êtres humains dotées un tant soit peu de conscience… humaine.

Et la Chine, justement… état voyou par excellence… qui combine un communisme stalinien valable pour les travailleurs uniquement… et un ultralibéralisme sauvage au profit des patrons de tous pays… et des dirigeants chinois, il va sans dire. Et des dirigeants de tous pays également… contrats juteux à l’appui !

Alors, à côté de ces « enjeux »… qu’importent les droits de l’homme… et à plus forte raison… des animaux…



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
92

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS