Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » Autorisation des poids lourds de 44 tonnes : l’addition est salée
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Autorisation des poids lourds de 44 tonnes : l’addition est salée

Les poids lourds limités à 40 tonnes ont fini par céder totalement leur place aux 44 tonnes. Concrètement, nous ne verrons pas une grande différence sur nos routes, puisque dès lors qu’un camion possède 5 essieux, son poids autorisé passe automatiquement à 44 t, sans mise à jour technique particulière (comme cela pourrait paraître logique pour ses freins, par exemple).

En signant le décret d’application (1), le ministre en charge des transports Frédéric Cuvillier, met fin au régime précédent qui limitait la possibilité d’un poids total de 44 t aux seuls poids lourds desservant localement des ports maritimes et fluviaux et/ou transportant certains produits agricoles ou agroalimentaires. Ce faisant, le ministre confère au transport routier un attrait supplémentaire reconnu, face à des modes alternatifs (ferroviaire, fluvial et cabotage maritime) pourtant plébiscités pour leur moindre impact environnemental.

Outre qu’elle est contraire aux grandes orientations qui avaient été inscrites dans les lois du Grenelle de l’environnement (rappelées par F. Cuvillier à sa prise de fonction …), cette décision présente un bilan socio-économique globalement négatif. En effet, selon le rapport du Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable (CGEDD), paru le 11 octobre 2011, les coûts de l’impact sur les chaussées dépassent les gains économiques liés à l’amélioration de la productivité du transport routier, avec un surcoût d’entretien évalué entre 400 et 500 millions annuels.

Une somme d’autant plus inquiétante, lorsque l’on sait que le budget 2013 dédié à l’entretien du réseau routier national (hors autoroutes) ne permet pas d’assurer le maintien qualitatif des installations existantes.

Rémy Olivier
1- Il est intéressant de noter que la concertation sur ce texte n’a été réalisée qu’avec les fédérations de transporteurs routiers, premiers bénéficiaires de la mesure, et non les autres parties prenantes que sont les collectivités locales et autres associations de protection de l’environnement (FNE, etc.).

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
bussereau
23 décembre 2012 - 0 h 00 min

Désespérant!
Quelle que soit la couleur politique de nos gouvernants, nous avons à faire à des incompétents irresponsables !…éventuellement bénéficiaires de dessous de tables…


lupus
23 décembre 2012 - 0 h 00 min

Transporter plus pour gagner plus…


dautreville
23 décembre 2012 - 0 h 00 min

Et demain ls mêmes augmenterons le taxes sur le gaz oil car il est cancerigéne !! peut êtres aurons nous droit aussi au beau panache bien noirs comme du temps ou l’armée (en déroute!!) faisait ses manoeuvres !! et de plus aurons t-ils droit aussi a carburant détaxé devenu propre car la profssion (hors france comme les pavillons des bateaux)sra enpéril BRUELLE EUROPE FOUTEZ LE CAMPS VITE !!


Jacques
24 décembre 2012 - 0 h 00 min

A nouveau nos dirigeants politiques prennent des décisions incohérentes,un rapport sur les conséquences du Gasoil= particules cancérigènes, donc pas de problème on déroule le tapis rouge au 44T.
De nombreux accidents graves concernent les camions, pas de problème il faut plus de camions.
Régulièrement il est fait état des conditions scandaleuses des chauffeurs, principalement en provenance des pays de l’Est, pas de problème ces chauffeurs ne revendiquent pas , dommage pour les chauffeurs Français.
L’entretien des routes sera plus élevé, pas de problème les Français paieront.
Des risques sur les approvisionnements de carburant, pas de problème on autorisera le gaz de schiste,
Monsieur CUVILLIER ce décret réduit à néant la possibilité d’utiliser d’autres modes de transport, mais surtout la sécurité sociale sera plus sollicitée part les personnes de plus en plus nombreuses atteintent du cancer comme le relate le récent rapport sur le sujet.
J’espère que vous aurez par ailleurs la capacité de multiplier la contribution carbonne,


jdautz
24 décembre 2012 - 0 h 00 min

En théorie, ça devrait le diminuer d’un poil concernant le roulant, à condition d’oublier l’aménagement et les réparations de routes qui vont effectivement coûter plus cher et sûrement pas améliorer la sécurité…

Le problème principal n’est pas le poids des camions, mais le transport en lui même. Même avec un transport plus écologique comme le train, une marchandise qui parcourt moins de 30km pollue moins qu’une marchandise qui en « parcourt » plusieurs milliers voire plusieurs dizaines de milliers si on individualise les composants. En plus les transport réellement écologistes (pas comme la fumisterie acumulo-électro-nucléaire) genre triporteur et vélocube sont typiquement des solutions courtes distances qui demandent de repenser l’urbanisme et la structure sociale (la place de l’homme dans l’économie, penser qu’il n’y a pas assez de travail pour tous est une absurdité totale d’un système dévoyé et pervers).

Pareil pour les piétons. Nous avons un grave problème d’urbanisme. Les concentrations de zones dortoir en un lieu, de zones productives en un autre et consumériste-récréative à un troisième est aberrant au niveau écologique, confort de vie et casse sociale, des travailleurs sociaux ne remplaceront jamais l’autorégulation d’une rue vivante dans un tissus urbain et social équilibré.

L’intérêt collectif est souvent à l’opposé de l’intérêt individuel, en tout cas pris dans sa composante égoïste.


Jacques
6 janvier 2013 - 0 h 00 min

Décision incompréhensible!!
Naivement j’avais pensé qu’un gouvernement issu d’une majorité gauche + écologie ne ferait pas le jeu des pollueurs,mais aussi ferait en sorte ,comme cela est fortement souhaitable pour notre avenir et celui de nos descendants, de renforcer le transport ferroviaire des marchandises.
Certains pays le courage de décider le transfert des marchandises sur le fer, la France aurait due suivre cet exemple et ne pas écouter les lobbies, sincèrement je pensais que François Hollande Président de la République et son Ministre des transports ne prendraient pas ce type de décision, au delà de la pollution, attendons-nous à + de morts sur nos routes car les accidents impliquant des PL de 44T vont augmenter, l’objectif des 2000 morts par an sur nos routes me semble irréalisable.


Willy Vogt
6 janvier 2013 - 0 h 00 min

Pourquoi, comme chacun l’a évoqué, des Poids Lourds de 44 tonnes puisque c’est absurde ?
C’est sans compter sur le poids grandissant de grands groupes comme Véolia qui prend de plus en plus de parts de marchés dans les transports et qui sont un poids lourd de plus en plus grand dans les décisions d’une politique maquée…avec l’argent…


mimichris
6 janvier 2013 - 0 h 00 min

Les lobbies sont rois dans ce monde de fous, notre gouvernement est nul d’accepter ce lobbies des transporteurs, c’est un véritable suicide pour l’environnement.
Que nos gouvernants soient de droite ou de gauche, ils sont tous à mettre au feu, rien ne change dans ce monde pourri de la finance, tous pourris est bien le bon mot en France !
Tant que l’on votera pour les mêmes il n’y aura jamais de renouvellement, on prend les mêmes et on recommence, c’est un cercle sans fin, je suis très péssimiste pour l’avenir.
Faisons la grève du vote tant que ce sont les mêmes qui se représentent.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
139

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS