Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » Automobile : des Français pleins de bonnes intentions, mais qui tardent à agir
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Automobile : des Français pleins de bonnes intentions, mais qui tardent à agir

Les automobilistes français sont-ils prêts à faire des efforts en matière environnementale ? Quels que soient les études et autres sondages sur la question, la réponse est ‘Oui’. Toutefois, le passage à l’acte ne semble pas pour tout de suite, aucune modification comportementale en termes d’achat, de stratégie de transport, de choix de carburant… n’étant réellement significative.

A cela, plusieurs raisons :

- pratique, avec l’absence d’alternative à la voiture. Ainsi, selon une étude de l’OSCARE (1), si 7 % des Français envisagent de renoncer, dans les 6 prochains mois, à l’usage de leur voiture pour adopter un mode de transport moins polluant, le principal frein à ce transfert reste l’absence de véritables alternatives en de nombreux points du territoire, à cause d’un total manque d’anticipation politique au cours des 10-15 dernières années ;

- personnelle, bien que 90 % des automobilistes français déclarent que le niveau de pollution du véhicule est un de leurs critères de choix lors de l’achat, ils ne sont plus que 20 % à envisager d’acquérir un modèle moins puissant, aujourd’hui seule réelle solution pour réduire les émissions de CO2.

- commerciale, alors que 90 % des personnes se disent disposées à payer 10 % plus cher un véhicule moins polluant, aucune catégorie de voitures à faibles émissions de CO2, répondant aux critères de confort, autonomie et performance actuels, n’est disponible.

La situation est donc aujourd’hui figée et d’autres alternatives semblent devoir être proposées. Les biocarburants en font-ils partie, du moins dans les esprits des automobilistes ? Globalement il semble que oui, 60 % des conducteurs les citant spontanément en alternative ‘propre’. Dans le même temps, l’électricité est citée spontanément à 59 % et le gaz à 53 %, malgré une couverture médiatique et une offre quasiment nulles pour la première, et guère plus importantes pour le second. Néanmoins, au total, un automobiliste sur trois considère les biocarburants comme l’alternative la plus crédible, mais ici encore ils sont suivis de près par l’électricité.

Alex Belvoit
1- Observatoire Sensibilité et Comportements des Automobilistes vis-à-vis des Réglementations Environnementale

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
24

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS