Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » 500 000 € pour avoir dit que les raisins de table contenaient des pesticides…
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






500 000 € pour avoir dit que les raisins de table contenaient des pesticides…

En octobre dernier, cinq associations environnementales européennes achetaient du raisin de table dans 16 chaînes de supermarchés situées en Allemagne, France, Hongrie, Italie, Pays-Bas et Allemagne. L’objectif de l’opération était d’évaluer la teneur en pesticides de ces raisins, de la même manière que cela l’avait déjà été pour le vin (1) précédemment. La publication des résultats de cette étude, fin novembre, a été sans appel… 99,2 % des échantillons présentant une contamination par un ou plusieurs pesticides.

Un tel résultat n’a évidemment pas plu aux producteurs, puisque la Fédération Nationale des Producteurs de Raisins de Table (2) a assigné en justice le MDRGF (Mouvement pour les Droits et le Respect des Générations Futures), association référence pour l’opération en France. En conséquence, pour ce qui est considéré comme un ‘dénigrement du raisin de table’, le MDRGF se voit réclamer la somme de 500 000 €, la publication du jugement dans 10 médias nationaux et la suppression sur son site Internet.

Pour l’association, il s’agit d’une ‘attaque scandaleuse visant simplement à nous faire taire car notre travail dérange tous ceux qui voudraient que rien ne change dans les pratiques agricoles polluantes actuelles’. Avec cette assignation, comme le souligne le MDRGF, c’est en fait la liberté d’information qui est mise en cause, et la décision du tribunal sera à ce titre doublement intéressante à connaître.

Notons que de la même manière, la chaîne de télévision TF1 aurait également été assignée en justice pour avoir dénigré le raisin de table dans le cadre de l’émission ‘Attention à la marche’, le 22 novembre dernier. Dans cette dernière, un candidat s’est en effet vu poser la question : ‘quel est le pourcentage de raisin contaminé par les pesticides vendus en grande distribution ?’…

Pascal Farcy
1- Voir l’article ‘Vin : jusqu’à 5800 fois plus de pesticides que dans l’eau‘.

2- La FNPRT est affiliée à la FNSEA (Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 03 juin 2009 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
yvesaubry
3 juin 2009 - 0 h 00 min

Je soutiens le travail fait par le MDRGF.
La FNPRT n’a vraiment aucune conscience, ou les yeux remplis de pesticides pour ne pas voir qu’ils sont en train de pourrir leurs terres, et la santé de ceux qui mangent leur raisin.
Faudrait leur envoyer une copie du film « nos enfants nous accuseront » pour leur montrer la différence entre une vigne bio et une vigne pesticidée.


cuicui
4 juin 2009 - 0 h 00 min

Entièrement d’accord avec Y.A .
Les pesticides sont en fait le problème principal de l’écologie.Surveiller le CO2 c’est très bien mais le danger le plus immédiat pour l’instant c’est l’abus de pesticudes et il apparait que les réactuons contre ce fléau soient bien timorées.


etivey
4 juin 2009 - 0 h 00 min

Le prix de la publication d’un tel jugement dans 10 médias, ce n’est pas si cher que ça, et quelle publicité, car cette information va toucher surement encore plus de consommateur, espérons seulement qu’ils prendront conscience du problème.
En tout cas les producteurs de ce type de produit, eux, ne se posent pas de questions, je me demande s’ils en donnent à manger à leurs enfants ? D’ici quelques années ils pourront les attaquer pour tentative de destruction, voire de meurtre, juste retour des choses.


catblues
4 juin 2009 - 0 h 00 min

cette condamnation est scandaleuse, ne peut-on mettre en place une pétition pour faire appel à cette condamnation ? je serai la première à signer.


marseille42
4 juin 2009 - 0 h 00 min

Comme l’attaque des thoniers contre Greenpeace, cette affaire fera une large publicité (gratuite, elle!) à l’association et à l’enquête qu’elle a publiée. C’est la nouvelle version de l’arroseur arrosé. Pour nous consommateurs, la riposte est facile: aucun achat de raisin de table. Il y a d’ailleurs longtemps que j’y ai renoncé sauf en agriculture bio.


lupus
4 juin 2009 - 0 h 00 min

Avec ces écolos, on ne peut même plus s’empoisonner en paix !


Tabou
4 juin 2009 - 0 h 00 min

Ne serait-il pas logique que les consommateurs portent plainte pour empoisonnement ? Ces gredins utilisent des molécules interdites en Europe, ne pouvons-nous pas agir ?
Pour ma part, cela fait douze ans que je boycotte les grandes surfaces et leur nourriture à vomir.

Faites de la pub, il faut relayer l’article et mettre un lien vers le MDRGF dans tous les posts.


sergey
4 juin 2009 - 0 h 00 min

en fait ce qu’ont fait ces assos, c’est ce que fait l’UFC QUE CHOISIR depuis 40 ans et sans quasiment jamais de condamnation effective( des poursuites de temps en temps); alors je ne comprends pas ce qui s’est passé…est ce un jugement en dernier ressort?? en ce moment je n’ai plus le texte sous les yeux


sergey
4 juin 2009 - 0 h 00 min

c’est pas le jugement! ce ne sont que les demandes délirantes des « plaignants »; je suis bien plus optimiste d’un coup!



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
65

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS