Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Société - lois - politique » 1,4 milliard de personnes vivent dans l’extrême pauvreté
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






1,4 milliard de personnes vivent dans l’extrême pauvreté

Selon le rapport sur la pauvreté rurale 2011 du Fonds international de développement agricole (FIDA), 1,4 milliard de personnes continuent à vivre dans l’extrême pauvreté, dont plus de 70% dans les zones rurales des pays en développement, où 925 millions d’entre eux sont sous-alimentés.

« Pour nourrir les neuf milliards de personnes qui peupleront la planète d’ici à 2050, il faudra accroître la production vivrière de 70% et doubler le rendement agricole des pays en développement », indique le rapport de la FIDA.

« Pour relever ce défi, il faudra que l’efficacité de l’agriculture familiale soit considérablement renforcée dans ces pays, que les zones rurales exploitent à fond les possibilités de croissance de l’emploi non agricole, et que des efforts accrus et plus efficaces soient déployés afin de prendre en considération les préoccupations des populations rurales pauvres en tant qu’acheteurs de produits alimentaires », proposent les experts de la FIDA.

À travers des recherches approfondies menées par une équipe d’experts internationaux, régionaux et nationaux dans le domaine de la réduction de la pauvreté – ainsi que d’études de cas et d’interviews avec les populations rurales pauvres elles-mêmes –, le rapport fournit des informations précises sur la pauvreté rurale dans le monde et sur l’actuelle transformation des moyens de subsistance des ruraux pauvres. Il analyse les obstacles à l’origine de la grande difficulté des populations rurales à se libérer de la pauvreté, et recense les possibilités et la voie à suivre pour parvenir à une plus grande prospérité. Le document met en lumière les politiques et les actions que les gouvernements et les spécialistes du développement peuvent adopter en appui aux efforts déployés par les populations rurales afin de se libérer de la pauvreté.

Les progrès de la lutte contre la pauvreté au cours de la dernière décennie ont été décevants, soulignent les experts. Le rythme de la réduction de la pauvreté entre 1990 et 1998 a été inférieur à un tiers de ce qui serait nécessaire pour atteindre l’objectif mondial.

En savoir plus en lisant l’article source de notre-planete.info

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
lupus
25 décembre 2010 - 0 h 00 min

Tant qu’il y aura de l’argent il n’y en aura jamais assez pour tout le monde !


conapol
25 décembre 2010 - 0 h 00 min

Et comme toujours, on fait l’impasse sur la solution évidente : encourager la diminution de la natalité.
Einstein, pas vraiment l’idiot du village, évoquait l’explosion de l’effectif des hommes comme LA menace pour l’humanité. On peut ajouter qu’elle est la menace pour la planète.


cassie
26 décembre 2010 - 0 h 00 min

c’est surtout les intérêts financiers, plus que l’argent en lui même qui sont la cause de cet état de fait.
Et qui va proposer de doubler la production mondiale ???? Monsanto je présume?



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
31

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS