Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Renault ZOE électrique : des qualités mais un gros bug
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :





Renault ZOE électrique : des qualités mais un gros bug

La Renault ZOE électrique

Avec la ZOE, Renault propose une solution 100% électrique plutôt séduisante sur le papier, notamment avec un tarif commençant à 13 700 € bonus écologique déduit. Conçue dès son origine pour une motorisation électrique, cette voiture est la première à dépasser 200 km d’autonomie théorique (210 km selon le cycle normalisé NEDC), dans la catégorie des véhicules dits de « grande série ». En fonctionnement classique, ces 210 km se transforment en une autonomie oscillant entre 100 et 150 km environ selon le mode de conduite et les conditions météorologiques, soit une distance qui demeure faible mais suffisante pour un usage principalement urbain. Heureusement, au volant, une jauge indique le niveau de charge de la batterie et précise l’autonomie restante en kilomètres, selon le type de conduite des 200 derniers kilomètres effectués. Ce dispositif est intelligemment complété par une fonction de réinitialisation qui réduit l’historique de roulage aux 30 derniers kilomètres parcourus pour avoir une estimation de l’autonomie restante correspondant aux conditions de roulage immédiates.

La conduite est agréable et souple comme toutes les électriques, voire nerveuse en ville grâce à l’aide d’une puissance moteur de 65 kW (88 ch) et un couple de 220 Nm autorisant des accélérations et des reprises franches dès les bas régimes, sans passage de vitesses. Concrètement pour le conducteur, la conduite de la ZOE est comparable à celle d’une voiture équipée d’une excellente boîte automatique. Le silence de fonctionnement et l’absence de vibrations sont aussi très agréable, jusqu’à environ 50 km/h. Au-delà, les bruits de roulement (pneus sur la chaussée et air sur la carrosserie) prédominent comme dans n’importe quel véhicule.

Ce relatif silence peut toutefois s’avérer dangereux en ville, aucun bruit alertant les piétons de l’arrivée du véhicule. Un dispositif sonore a ainsi été ajouté au véhicule et se fait entendre jusqu’à 30 km/h (à l’arrêt, le véhicule est parfaitement silencieux). Ce système peut être coupé par le conducteur, mais il se réactive à chaque mise en route de la voiture.

Si le tableau semble pour le moment plutôt satisfaisant, venons-en aux points qui le sont moins … Comme tout véhicule, la Renault ZOE a besoin de carburant pour se déplacer, mais au moment de faire le plein, en lieu et place d’essence ou gazole, c’est d’électricité dont il est question. Or, s’il est un point où cela cloche, c’est bien celui-ci. En effet, pour le moment il est impossible de recharger la batterie sur une prise domestique, faute de câble adapté. Si Renault, affirme y travailler, aucune date n’a pour le moment été avancée pour une éventuelle disponibilité du dit câble.

En conséquence, aujourd’hui, la seule solution pour faire le « plein » est soit de disposer d’une Wall-box chez soi (dispositif permettant de recharger la ZOE, mais d’un coût plutôt dissuasif (490 € + entre 370 à 1 000 € d’installation), soit d’avoir à proximité une borne d’accès publique (les bornes parisiennes d’autolib entre autres). Or ces dernières, hormis dans la capitale, brillent par leur rareté (4700 au niveau national selon Renault). Enfin, la norme retenue pour la connexion au dispositif de recharge est franco-française, non compatible avec le dispositif retenu à l’échelle européenne. Autrement dit, pour les voyages à l’étranger, inutile de penser à cette voiture, il vous faudra la laisser au garage, alors que vous continuerez de payer la location de sa batterie (79 €/mois pour 12 500 km par an, sur 3 ans)

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 04 avril 2013 à 06:40

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Pierre Darmangeat
6 avril 2013 - 21 h 55 min

C’est bien joli, tout ça… 
Encore un truc en forme de jouet pour les riches (ajouter les 2800 € de location de la batterie en trois ans, batterie à remplacer au bout de combien de temps ?), et surtout en forme d’arnaque : mettre en vente un véhicule électrique quasi impossible à recharger et incapable de circuler hors de l’Haxagone (tiens ? je croyais que nous étions Européens…), c’est carrément se moquer du monde.
Et je suis très poli !


Riss Jean-Jacques
7 avril 2013 - 7 h 08 min

Entièrement d’accord avec Pierre.
J’ajouterais qu’en ville il vaut mieux utiliser les transports en commun ou le vélo (assistance électrique éventuelle)et le taxi si nécessaire.
En plus en demandant un trajet à Viamichelin nous avons joyeusement une durée de trajet et le coût avec une voiture électrique, même de l’Alsace vers l’Allemagne alors que le véhicule n’a pas assez d’autonomie et est impossible à recharger.
Et ce n’est pas une étude exhaustive de l’étendue de l’arnaque.


Roulet
7 avril 2013 - 8 h 41 min

Faux, un pack permettant de recharger à n’importe quelle prise est disponible en Suisse. Et après avoir roule 2y. De temps un repas permettra de recharger la voiture et les occupants. Bravo pour cette innovation qui pour une fis n’est pas trop en retard part rapport aux japonaises.


Antolin Marie-Noëlle
7 avril 2013 - 8 h 47 min

C’est bien joli, une voiture électrique, ça pollue moins, OK à l’échelle individuelle. Mais tant que l’électricité restera nucléaire, ce genre de voiture nécessitera davantage de centrales et le résultat n’est donc pas du tout écologique au niveau collectif.


Acchiardo Vivian
7 avril 2013 - 9 h 18 min

Sur la location obligatoire de la batterie, on peut estimer qu’il s’agit effectivement d’une arnaque; je n’ai jamais réussi à avoir une explication plausible de ce choix.
La qualité de confort d’une voiture électrique est incomparable.
Pour les grandes métropoles c’est une concurrence avec les transports en commun,ça n’évite pas la difficulté de circulation ni de stationnement et ça n’a d’intérêt
que marginalement (handicap etc).
En province , en ville de moyenne importance et en ruralité, ce serait vraiment l’idéal si les batteries n’étaient pas louées , si l’alimentation était verte et les bornes nombreuses (tous les 30/40 kms).
Je crois me souvenir que les batteries sont louées pour ne pas être retrouvées dans la nature en fin d’utilisation et aux fins de recyclage.


sg
7 avril 2013 - 20 h 25 min

oui effectivement une des plus belle arnaque et à qui est l’usine de fabrication des batteries .
la france va toujours à l’envers de la logique saine honte a nos penseur a coté de la plaque alors qu’il y a d’autres solutions plus performante et beaucoup moins couteuse
a ce prix la je prefere encore rouler avec une petite gpl


ignace
8 avril 2013 - 6 h 22 min

autre bug: comme les batteries sont en location, il sera impossible d’acheter la ZOE à crédit car les banques ne financent que quelque-chose qui vous appartient, pas que vous louer.


Nicole Sarah Kretchmann
8 avril 2013 - 8 h 52 min

Wahoo !!!!!!
L’électricité vient d’où ? DU NUCLÉAIRE !!!!
ON DIRAIT QU’EN FRANCE ON ASPIRE À DES FUKUSHIMA .


Lebourdon_81
8 avril 2013 - 12 h 20 min

L’achat des batteries ferait monter le prix du véhicule vers des sommets, l’astuce de la location est de faire payer une rente à perte de vue. Le seul « bénéfice » de la location est de pouvoir les faire remplacer en cas de manque de fiabilité mais à quel coût !


JPR
11 avril 2013 - 10 h 45 min

Franco-français, comme d’habitude…
Et surtout, conçu par des ingénieurs qui se font plaisir en oubliant l’intérêt du client. Nous faire croire que l’on serait incapables de concevoir un chargeur à partir du 220V, alors que l’on a su concevoir et assembler tout un véhicule et un autre chargeur ?
Le problème n’est-il pas plutôt dans la taxation de ce « nouveau » carburant, et surtout dans l’incompatibilité entre son développement de masse et la réduction du parc nucléaire ?


Fuzellier
12 avril 2013 - 7 h 32 min

J’étais interessé mais psychologiquement louer une batterie revient à faire 79€ de pleins tous les mois
leur marketinf est idiot, il suffisait de l’intégrer dans le prix, et on roulait pour 2€ par mois(idem pour le rechargement)
Ce sera un fiasco comme pour le GPL


Beaufils
13 avril 2013 - 22 h 45 min

A quand la fusion à froid, énergie 5 fois supérieure au nucléaire et qui pollue peu ? Et ce moteur à eau si économique et écologique dérangeait qui ?
J’ai opté pour le covoiturage, les transports en commun, le vélo et la marche à pied. Avec le covoiturage, tout le monde y gagne, sauf … . Même notre Dame Nature est heureuse !



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
4562

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS