Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Véhicules diesel, la commission Royal parle d’incitation à la fraude
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. Inondation et pesticides : qu’en est-il ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :








Véhicules diesel, la commission Royal parle d’incitation à la fraude

Pompe

Le 29 juillet dernier, le rapport final de la commission Royal déclarait qu’aucune fraude n’a pour le moment été décelée chez les onze constructeurs auditionnés au cours des dix derniers mois. Si tricherie il n’y a pas, la commission a néanmoins mis à jour de nombreux dépassements des seuils réglementaires pour le dioxyde d’azote (NOx) et le dioxyde de carbone (CO2) sur les 86 véhicules testés.

La commission technique indépendante pour le contrôle des émissions de polluants atmosphériques et de CO2, créée au lendemain du scandale Volkswagen en 2015, a pour but de repérer de possibles dispositifs frauduleux. Ces dispositifs détectent la réalisation d’essais d’homologation (roues droites, volant droit, pas de marche arrière) et sont désactivés ou réduits lorsqu’ils considèrent que les véhicules ne sont plus sur les bancs d’essai. Si cent véhicules devaient être testés depuis octobre, seulement 86 le furent, et pourtant, le rapport montre malgré tout des écarts inquiétant entre la réalité et les tests d’homologation. La ministre, elle, affirme son désir de transparence, elle ira « jusqu’au bout de l’application du rapport ».

Les résultats sont, en effet, accablants, les véhicules homologués émettent de 1 à 20 fois le maximum autorisé pour les NOx quand ils sont sur la route (sans compter un éventuel usage de la ventilation, climatisation ou éclairage). Quant aux émissions de CO2, elles sont de 20 % à 50 % supérieures aux émissions déclarées par les constructeurs – une nouvelle qui frappe aussi le porte-monnaie des usagers, les émissions CO2 étant directement liées à la consommation. Loin de s’améliorer, la commission démontre aussi que les écarts augmentent entre la parole du constructeur et la réalité avec les véhicules les plus récents (Euro6).

Pour les membres de la commission Royal, le problème est lié au test d’homologation qui ne reflète aucunement la réalité et sur lequel les constructeurs se focalisent, au lieu des conditions réelles. La commission voit en l’homologation actuelle une incitation à la fraude. Outre cela, elle réprouve que les constructeurs puissent choisir de passer le test dans le pays de leur choix et qu’il n’y ait d’autres contrôles après l’homologation, par exemple au contrôle technique. 

Du côté des constructeurs, le rapport de la commission note que certains, notamment les Français, se sont montrés collaboratifs tandis que Volkswagen a pris une approche juridique en envoyant un courrier de rappel au droit aux membres de la commission. Malgré cette apparente bonne volonté de certains, la grande majorité n’était pas en possession de toutes les informations requises par la commission d’enquête, et bien que s’étant engagés à les fournir, la commission n’a eu que très peu de retour.

Quant aux usagers, la commission Royal veut s’assurer que les constructeurs les informent des émissions en conduite réelle et réclame la poursuite d’investigation pour les véhicules qui comportent des écarts trop importants, avec un possible retrait de leur certificat d’homologation comme la Corée du sud ou les Etats-Unis l’ont déjà fait pour plusieurs modèles du groupe Volkswagen.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Marine (voir la biographie)
le 05 août 2016 à 12:57

53 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 2015
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Robert
20 août 2016 - 1 h 53 min

Les constructeurs donnent des chiffres fantaisistes au sujet des consommations de carburant de leurs véhicules.
La responsabilité en revient essentiellement au ridicule des exigences demandées pour satisfaire aux normes.- la norme NEDC particulièrement irréaliste pour déterminer la consommation d’un véhicule.
Ces normes sont exigées par les pouvoirs publics qui sont donc responsables.
Quand on sait que nous donnons des primes écologiques à une Porsche Cayenne hybride de 2,3 tonnes et de 416 ch qui fait 12 litres aux 100, quand sa batterie est vide après 30 km, que la TVS est gratuite pour les sociétés,qui achètent ces voitures, et pendant 2 ans, ce qui représente au total environ 15 000 € Nous Français,JE PENSE QU’ON MARCHE SUR LA TETE
SI C’EST CA L’ECOLOGIE !!!!!!!!Il y a du monde à VIRER
Ou alors y a t’il des pots de vin?



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
383

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS