Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Une ville anglaise coupable de malformations sur des enfants
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Une ville anglaise coupable de malformations sur des enfants

C’est un fait pour le moins inhabituel et qui, à plus d’un titre, mérite d’être souligné. Située dans le centre de l’Angleterre, la ville industrielle de Corby a été jugée responsable par la Haute Cour de Londres, mercredi 29 juillet, de malformations physiques constatées chez un certain nombre de nouveau-nés. Le rejet de produits toxiques lors du démantèlement des sites industriels, gérés par la municipalité entre 1983 et 1997, serait ainsi à l’origine de ces malformations.

Selon le juge de la Haute Cour de Londres, Robert Akenhead, « une importante dispersion de boue et de poussières contaminées » à proximité de logements et d’espaces publics aurait généré des malformations des mains et des pieds chez les 18 jeunes plaignants, aujourd’hui âgés de 9 à 21 ans.

Malgré le jugement rendu, le Conseil municipal persiste à nier le lien entre le nombre « statistiquement important » de naissances avec des malformations entre 1989 et 1999, souligné par le juge, et l’exposition des mères aux rejets polluants.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
18

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS