Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Une usine du laboratoire Servier rend l’eau du robinet impropre à la consommation
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Prime énergie : quelle marche à suivre pour ...
  2. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants
  5. Le top 3 des gestes pour protéger l’environnement


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Une usine du laboratoire Servier rend l’eau du robinet impropre à la consommation

Dans le cadre d’une campagne nationale de recherche de polluants émergents dans les eaux destinées à la consommation humaine, de la N-Nitrosomorpholine a été détectée dans la nappe souterraine du secteur de Bolbec-Grichet le Valasse, en Seine-Maritime. Appartenant à la famille des Nitrosamines, cette substance n’est actuellement assujettie à aucune réglementation. Elle est pourtant classée comme potentiellement cancérigène. Selon l’ARS (1) de Haute-Normandie, elle présente un risque pour la santé dans le cas d’une consommation quotidienne d’eau du robinet, soit environ 2 litres d’eau par jour et par personne, sur une longue période. Le 23 juillet dernier, la préfecture a pris des mesures d’information au public et a mis à disposition de la population locale des bouteilles d’eau.

Le responsable de cette pollution est l’usine pharmaceutique ORIL Industrie, basée à Bolbec et propriété du groupe Servier, rendu célèbre par le scandale du médicament Mediator. Le préfet a accordé un délai de 3 semaines à la société pour procéder à une analyse des sols et de la nappe phréatique. Selon les résultats, des travaux de dépollution seront exigés en application du code de l’environnement. Déclarant la société ORIL Industrie comme « civilement et financièrement responsable des conséquences de cette pollution », le ministère de l’Ecologie a demandé aux services de l’Etat d’enquêter sur les causes de cette pollution.

Cécile Cassier
1- Agence Régionale de Santé.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
bussereau
29 juillet 2012 - 0 h 00 min

Le préfet a accordé un délai de 3 semaines à la société pour procéder à une analyse des sols et de la nappe phréatique.

BIZARRE…le préfet est-il assez naïf pour croire à l’objectivité d’une telle analyse ?

Servier n’est-il pas juge et p


Josemite
29 juillet 2012 - 0 h 00 min

Rats comme ils sont ils se dépêcheront de se mettre en insolvabilité pour ne pas payer


andelle
30 juillet 2012 - 0 h 00 min

C’est le pollueur qui fait l’analyse des sols ? Parions qu’il va trouver que tout va bien !!






à lire aussi
     
Flux RSS