Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Une marée noire déferle sur un grand fleuve italien
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. Inondation et pesticides : qu’en est-il ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Une marée noire déferle sur un grand fleuve italien

Reconnu comme le plus grand fleuve d’Italie, le Pô doit actuellement faire face à une marée noire de grande ampleur suite au déversement, mardi 23 février, d’un millier de m3 d’hydrocarbures issus d’une ancienne raffinerie dans l’un de ses affluents, le Lambro, situé au Nord de Milan. Malgré les barrages dressés par les pompiers, la vague de pollution est parvenue à descendre le cours du Lambro avant de rejoindre le Pô.

Bien qu’une enquête soit actuellement en cours, il semble qu’un acte de malveillance soit à l’origine de cette pollution. En effet, les vannes de l’ancienne raffinerie de pétrole Lombarda Petroli, transformée en dépôt d’hydrocarbures, auraient volontairement été ouvertes dans la nuit du 22 au 23 février par quelqu’un qui connaissait les lieux.

Décrite par de nombreux médias comme « une catastrophe écologique sans précédent » pour l’Italie, cette marée noire a déjà eu de lourdes répercussions. Ainsi, d’après la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), des centaines d’oiseaux se sont déjà retrouvées engluées dans le pétrole. Un premier bilan qui, d’après l’organisation, ne devrait pas manquer de s’alourdir alors que nous nous situons en pleine période de retour de migration (canards) et de début de nidification (foulques, cormorans…).

A l’heure actuelle, les opérations d’endiguement pour contenir cette déferlante d’hydrocarbures se poursuivent afin de limiter au maximum les dégâts portés tant à l’environnement, aux cultures et à l’accès à l’eau qu’aux habitants et à la faune et à la flore qui en dépendent. Tous, instances gouvernementales, associations de protection et opinion publique espèrent que la lumière sera faite sur les individus s’étant rendus responsables de cet acte de sabotage.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
brutus38
1 mars 2010 - 0 h 00 min

Encore un scandale de plus !!! c’est inadmissible qu’une entreprise ou qu’un exploitant utilisant des produits dangereux (pyralène, amiante, pétrole brut ou raffiné, et..) puisse ABANDONNER son site sans avoir l’OBLIGATION de le rendre sinon en l’état d’origine, donc de raser purement et simplement les batiments, du moins et ce serait un MINIMUM de vider (PAS DANS LA NATURE bien entendu, mais je tiens à le préciser, vu cette inconscience … peut-être consciente du reste) et d’inerter tout contenant de produits ou de substances dangereuses pour l’envionnement. Que de lacunes dans nos lois, et comme d’habitude c’est la NATURE, la FAUNE, la FLORE qui supporte nos conneries …



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
30

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS