Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Une entreprise de recyclage aux pratiques controversées
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Une entreprise de recyclage aux pratiques controversées

Le 17 octobre dernier, s’est déclaré un incendie dans l’entreprise CITRON (1), basée à Rogerville dans la banlieue portuaire du Havre et spécialisée dans le recyclage des Résidus de Broyages Automobiles, des Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques, des piles et autres sources lumineuses. Selon l’association Robin des Bois, cet incident est loin d’être le premier du genre. Depuis 1997, l’entreprise doit répondre d’une longue série de dysfonctionnements techniques, de non conformités réglementaires, de mises en demeure et de procès verbaux, de fuites, d’explosions et de litiges financiers.

Illustratif du flou propre aux pratiques de l’entreprise, plus de 80 000 tonnes de cendres et mâchefers qui, de par leurs teneurs en imbrûlés, en carbone organique total et en phénols ont été requalifiés en déchets par les pouvoirs publics, représentent pour l’usine un produit exploitable en cimenterie et en sous-couches routières.

Pour l’heure, depuis le récent incendie, des investigations policières et administratives sont en cours afin de déterminer la traçabilité des déchets dangereux issus du recyclage des chargements réceptionnés par l’usine CITRON. L’attention se porte tout particulièrement sur le mercure, dont le bilan matière peine par sa clarté. Les autorités craignent que du mercure, extrait des piles et autres sources lumineuses, ait fait partie des déchets partis en fumées toxiques le 17 octobre.

Selon Robin des Bois, début novembre, CITRON a évacué en catastrophe près de 500 tonnes de résidus de verres pollués provenant des lampes et des tubes de néon contaminés au mercure. D’après les informations transmises par l’éco-organisme Recylum à la DREAL (1) Haute-Normandie, ces déchets ont été redirigés vers l’entreprise Solover, spécialisée dans la collecte, le traitement et le recyclage du verre et implantée à St-Romain-Le-Puy, dans le département de la Loire. En réalité, considérés comme non recyclables en raison des nombreux composants indésirables qu’ils contiennent, ces matériaux ont été acheminés jusqu’à l’entreprise d’insertion ENVIE, laquelle « a accepté ce stockage provisoire et illégal pour « dépanner » Recylum ». Ce dernier a, en effet, fait de l’entité CITRON l’un de ses opérateurs agréés et privilégiés.

Selon diverses sources médiatiques, le tribunal de commerce du Havre a prononcé le 10 décembre dernier, la liquidation judiciaire de l’entreprise CITRON, laissant derrière elle 110 salariés.

Cécile Cassier
1- Centre International de Traitement et de Recyclage des Ordures Novices

2- Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 13 décembre 2010 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
47

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS