Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Un nouveau matériau pour des sacs plastiques biodégradables
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
DSC_1210

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  2. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Les ampoules LED : ampoules du troisième millénaire
  5. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Un nouveau matériau pour des sacs plastiques biodégradables

Convertit en sac poubelle par 80 % des consommateurs, une partie des 15 milliards de sacs de caisse annuels, qui sont distribués en France, finit dans la nature. Les différentes actions mises en place par la grande distribution ayant montré leur limite, en partie due à un investissement très aléatoire selon les enseignes, la mise au point récente d’un nouveau matériau pour la fabrication de sac plastique pourrait apporter une solution à leur dispersion dans la nature.

La recherche d’un nouveau matériau a été initiée en 2002 dans le cadre d’un programme financé à 50 % par l’Etat. S’appuyant sur douze entreprises du pôle industriel de Sainte Sigolène en Haute-Loire, l’étude a permis de développer un sac de caisse biodégradable, baptisé ‘Néosac’.

Associant du polyéthylène (PE) à un mélange d’additifs qui permettent de le transformer en matière dégradable, puis bio assimilable, Néosac est biodégradable en plein air, sur une période d’environ 3 mois (à l’abri de la lumière naturelle, sa décomposition peut prendre 3 ans). Le sac se fragmente sous l’effet de la lumière, de l’oxygène et de la chaleur, avant son absorption par les micro-organismes. Selon le centre national d’évaluation et de photo-protection (CNEP), de Clermont-Ferrand, le processus de dégradation ne produirait que de l’eau, du CO2 et de la biomasse, sans substance nocive.

Reconnaissable par son logo, le sac biodégradable complète les mesures déjà mises en œuvre autour du sac payant par la grande distribution, lesquelles ont permis de réduire de 15 % le nombre de sacs distribués. Economiquement, comme pour les sacs en amidon de maïs, le prix de revient de Néosac est de 25 à 30 % supérieur à un sac plastique classique, compromettant son expansion. Néanmoins 1,3 million d’exemplaires vont être d’ores et déjà distribués par les petites et grandes surfaces du sud de l’Aveyron, tandis que le ministre de l’écologie vient de déclarer que si le résultat des différentes initiatives en cours était insuffisant, il n’excluait pas ‘…la mise en œuvre d’actions plus contraignantes et moins consensuelles.’

Alex Belvoit

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS