Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Un dépôt pétrolier en feu, près de Londres
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Un dépôt pétrolier en feu, près de Londres

Plusieurs explosions ont provoqué dimanche matin un violent incendie dans le dépôt pétrolier de Buncefield, situé à une quarantaine de kilomètres au nord de Londres.

Le dépôt de carburant, géré par les sociétés Total et Texaco, approvisionne une partie du sud-est de l’Angleterre et distribue par oléoduc les aéroports de Luton et Heathrow. D’une capacité de 150 000 tonnes de carburants (gazole, essence et kérosène), il représente à peu près 5 % des approvisionnements britanniques en pétrole.

Très vite, un épais nuage de fumées noires s’est dégagé de l’incendie obscurcissant le ciel à plusieurs kilomètres à la ronde ; deux heures après les fumées envahissaient le ciel de Londres et devenaient très clairement visibles par les satellites météorologiques (cf. photo).

Les explosions ont créé une onde de choc provoquant de nombreux dégâts dans une zone de plusieurs kilomètres. La police a fait état de 43 blessés dont un grave, précisant que la tranquillité dominicale du lieu a sans aucun doute permis d’éviter un nombre beaucoup plus important de victimes.

24 heures après le début du sinistre, aucune explication n’est avancée sur la cause des explosions.

La question de l’impact environnemental ne semble pas encore à l’ordre du jour. Les autorités qualifient, pour l’instant, le nuage de fumées de « non toxique » ; ce qui semble très étonnant de par le fait du type de produits en feu. En plus de la pollution liée à la combustion, les moyens mis en œuvre pour lutter contre le sinistre devraient avoir, eux aussi, un impact environnemental important. 250 000 litres de concentré de mousse ont été prévues par les pompiers pour combattre le sinistre.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 12 décembre 2005 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
133

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS