Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Un ciel étoilé de… déchets ?
L'éco-photo de la semaine
colibri

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes

Formation aux métiers de la nature
Chiffre Clé
· 14,2% de l’énergie en France est renouvelable ·
La part des énergies renouvelables (EnR) dans la consommation finale brute d’énergie en France [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Purins, huile, argile, vinaigre … enfin ...
  2. Homologation route pour une voiture ...
  3. Colibris : les acrobates aériens !
  4. Et pendant ce temps là à Fukushima
  5. A Chicago, le restaurant qui a produit 30 ...

Focus Sur
requins
Plus beau qu’un requin, tu meurs !

Le dossier du mois
PNPP purin d'ortie
L’assouplissement de la législation concernant la production et diffusion d’alternatives aux pesticides, obtenues à partir de plantes (décoction, infusion, macération et autres fermentations), était un souhait de longue date des paysans tenant d’une agriculture plus respectueuse de l’environnement. Fin juillet, le vote en deuxième lecture de la loi d’avenir agricole a permis cette évolution en cessant de considérer les officielles « préparations naturelles peu préoccupantes (PNPP) » [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Un ciel étoilé de… déchets ?

On parle souvent de la pollution grandissante touchant les cours d’eau et les sols, en omettant que celle-ci peut également venir du ciel. D’apparence anodine, le traditionnel lâcher de ballons à l’occasion de fêtes, de veilles commémoratives et autres manifestations, est une de ces pollutions « venues d’en haut ». D’après l’association Robin des Bois, près de 70 % des ballons lâchés montent en quelques heures à 8 km avant d’exploser et de se disperser sous forme de fragments aussi bien sur terre que sur mer.

Or, ces morceaux de plastique ou de latex peuvent s’avérer fatals pour la faune ambiante, notamment les oiseaux, les poissons et les tortues marines leurrés par ces déchets. En fait, c’est le même principe que pour les sacs plastiques rejetés en mer, lesquels sont assimilés à des méduses notamment par les tortues et autres dauphins.

En appelant aux engagements pris lors du Grenelle de l’Environnement, lesquels visaient à « réduire à la source et prévenir les pollutions maritimes, y compris les macro déchets et les déchets flottants », Robin des bois souhaite que les déchets issus des lâchers soient traités comme tels. En ce sens, elle invite les organisateurs de spectacles ainsi que les acteurs de la promotion, de la publicité et de l’événementiel à délaisser cette pratique. Répondant favorablement à un appel similaire lancé en 2004, les initiateurs du Téléthon avaient ainsi engagé des efforts importants pour réduire les lâchers de ballons.

Il est à espérer que cette nouvelle intervention obtienne le même accueil pour ne pas voir se répéter la situation observée l’année passée. En effet, le 31 décembre 2007, une expédition menée par l’association Robin des bois avait permis de récolter près de 170 fragments de ballons sur 2 km de littoral français.

Cécile Cassier
Photo © Robin des Bois
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
thinkgreen
3 décembre 2008 - 0 h 00 min

mais il faut y rajouter le fait que des ballons de baudruche biodégradables se font déja, donc pas besoin de suivre le conseil quelque peu rabat joie des Robins des Bois. :
http://is.gd/a5k0


jlg47
4 décembre 2008 - 0 h 00 min

Faire la fête est honteux par les temps qui courent. Tous ces gaspilleurs feraient mieux de donner aux associations misérabilistes.
Vive la fête bordel!
http://jlguyot.blogspot.com/


simon34
4 décembre 2008 - 0 h 00 min

mettre sur le même plan les lâchers de ballons et les sacs plastiques de supermarché, il fallait oser…


philou
7 décembre 2008 - 0 h 00 min

… je vous trouve la critique facile. Merci à Univers Nature de nous aviser sur les méfaits de ce déchet. Les journalistes se démènent pour vous pondre des articles sympas et vous réagissez en démontant l’article. Sur un quotidien gratuit comme ça. Vous vous rendez compte de votre privilège ? Ecolo oui, mais si c’est pour taper sur l’initiative du voisin qui part du bon sens, ça n’en a justement pas, de sens … Bonne fin de week end.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
38

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
Alimentation -...
Amiante
     
Flux RSS