Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Un « jeudi noir »  aussi pour l’environnement
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Un « jeudi noir »  aussi pour l’environnement

Engagée dans la promotion du développement durable auprès d’entreprises et de collectivités partenaires, la société française EcoAct a évalué les retombées environnementales de la grève programmée en ce jour. D’après ses estimations, le gel des transports en commun en Ile-de-France, en favorisant le recours à la voiture individuelle pour assurer le trajet Domicile / Travail, devrait générer environ 45 fois plus d’équivalent CO2 (1) dans l’atmosphère qu’au cours d’un jour normal.

Elle prévoit aujourd’hui jusqu’à deux millions de véhicules supplémentaires sur l’ensemble des voies de circulation d’Ile-de-France, avec une moyenne journalière de 30 km par voiture. Si l’on s’en réfère à la méthode Bilan Carbone de l’ADEME (2), cela représenterait quelque 14 600 tonnes équivalent CO2 émises en plus pour chaque journée de grève. Pour donner un ordre d’idées, ce chiffre équivaut en moyenne au total des émissions de gaz à effet de serre de 1460 Français sur une année ou encore, à la quantité équivalent CO2 absorbée pendant 20 ans par 80 000 arbres en forêt brésilienne. Si la journée s’annonce noire pour les voyageurs, elle devrait l’être tout autant pour l’air ambiant.

Cécile Cassier
1- A titre représentatif, une tonne équivalent CO2 correspond à un an de chauffage au gaz pour un studio situé en zone parisienne, à trois aller-retour Paris / Toulouse en classe économique ou encore à 2 000 km en petite cylindrée en ville.

2- Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 29 janvier 2009 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
achesse
29 janvier 2009 - 0 h 00 min

Il apparait ce soir que le chaos attendu dans les transports collectifs et individuels parisiens n’a pas eu lieu, aurons-nous une ré-actualisation de ces prévisions?


lupus
31 janvier 2009 - 0 h 00 min

Cela veut-il dire qu’il ne faut pas faire grève ?
Certes il y a eu un pic de pollution mais ce n’est que sur une journée. On en serait pas là s’il y avait plus de transports en commun employant un personnel traité correctement. En fait ce sont les non-grévistes les responsables !
Pollueurs, va !


bobi
31 janvier 2009 - 0 h 00 min

le matin du grand soir, tout le monde sera tellement bourré avec la gueule de bois que personne prendra sa bagnole ni les transports en commun qui ne seront plus soumis au service minimum. ça devrait équilibrer? Faudrait faire une étude la-dessus,… »le lendemain vert », ça sonne bien!


jeffdedio
1 février 2009 - 0 h 00 min

Est-ce que Ecoact a seulement pris en compte le fait que tous les gens qui ne sont pas allés travailler ce jour-là n’ont pas pris leur véhicule personnel, (sauf éventuellement pour aller manifester mais dans beaucoup d’endroit des cars ont été affrétés) ou veut-elle démontrer de manière non objective que la grève nuit à l’environnement?


jpp.lejardinier
1 février 2009 - 0 h 00 min

Un petit coup d’oeil sur les clients de EcoAct explique tout : Areva,Gaz de France Suez,HSBC,Général Electric,Somafi,BNP,Axa, Bouyghes, etc…
Désormais, en plus de ruiner l’économie, quand ils font grève les salariés ruinent la planète. Pas les traders, ni les trusts pollueurs, qui achètent leurs droits à polluer.Faudra qu’on achète nos droits de tirage avant de débrayer. Voilà ce que recouvre l’écologie « light » du développement durable : business, rien que du business.


colombe32
1 février 2009 - 0 h 00 min

En plus, les gens qui ont pris leur voiture ont dit qu’ils avaient mieux circulé que d’habitude en Ile de France (ce qui montre que beaucoup étaient grévistes ou en RTT) donc en tous cas on ne peut pas sauter sur cet événement pour dénoncer les grèves comme polluantes. Comme quoi il faut se méfier les prévisions et estimations et autres échafaudages de l’esprit …


Zlotzky
1 février 2009 - 0 h 00 min

Vite ! interdisons les grèves pour limiter ces inadmissibles émissions de CO2 ! Voila un argument nouveau auquel il fallait penser !


mariobrosse
2 février 2009 - 0 h 00 min

On peut voir les choses différemment… Je suis tout à fait d’accord sur la légitimité de la grève, mais vu l’état de notre cher caillou, peut-être faudrait-il savoir aussi prendre un peu de recul et ne pas simplement nous focaliser sur notre pouvoir d’achat, mais plutôt sur notre pouvoir de vivre !!! Hélas, nous sommes rarement 2,5 millions dans les rues pour protester contre les pics de pollution de notre air !!! ou l’empoisonnement de nos enfants !!!


Linotte
2 février 2009 - 0 h 00 min

Par qui était commandée cette étude ?


Pascal
2 février 2009 - 0 h 00 min

Beaucoup de réactions, dont certaines forts virulentes et/ou gratuites…

L’article a juste vocation à mettre en avant, au travers de l’étude d’EcoAct, l’intérêt des transports en commun par rapport à la voiture individuelle. Inutile d’y chercher un quelconque autre message.

Pour le reste, il est étonnant de voir la facilité avec laquelle certains réagissent en déformant les propos ou en les interprétant librement pour parvenir à leur fin.

Pascal Farcy
Rédacteur en chef



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
19

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS