Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Quelles recommandations en cas de pollution aux particules fines ?
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :







Quelles recommandations en cas de pollution aux particules fines ?

Recommandations en cas de pollution aux particules fines

Recommandations en cas de pollution aux particules fines

En mars dernier, des épisodes de pollution importants aux particules fines ont eu lieu en Ile-de-France et dans quelques grandes agglomérations françaises. Que sont les particules fines, et quelles sont recommandations à mettre en place ? On fait le point sur cette question.

Les particules fines, dangereuses pour la santé

Les particules fines sont des micro-organismes en suspension dans l’air intérieur ou extérieur. Selon leur diamètre, on distingue les « PM10″, les « PM2,5″ et les « PM1″. Les particules fines sont en augmentation depuis deux siècles. Elles peuvent être d’origine naturelle (éruptions volcaniques, érosion éolienne naturelle, feux de forêt) et humaine (chauffage, combustion de combustibles fossiles dans les véhicules et plus particulièrement des moteurs diésels des voitures, camions et bus , centrales thermiques et de nombreux procédés industriels)

Le principal risque sur la santé ? Provoquer des difficultés respiratoires ainsi que des irritations. « Elles peuvent être à l’origine d’inflammations, et de l’aggravation de l’état de santé des personnes atteintes de maladies cardiaques et pulmonaires. De plus, elles peuvent transporter des composés cancérigènes absorbés sur leur surface jusque dans les poumons. » explique Le site Respire de l’association Nationale pour la Prévention et l’Amélioration de la Qualité de l’Air

Les recommandations et solutions à mettre en place

En période de pollution aux particules fines, il est recommandé d’éviter les activités physiques intenses, particulièrement pour les personnes les plus fragiles. Il est également déconseillé de fumer afin d’éviter de cumuler les polluants et d’aggraver les réactions. Aussi, il est préférable d’éviter de promener les bébés dans les poussettes qui risquent de se retrouver au niveau des pots d’échappements.

De plus, pour limiter ce type de phénomène de pollution, des solutions peuvent être mises en place : la limitation des épandages agricoles, la réduction provisoire des activités des industriels, la limitation de vitesse sur routes et autoroutes, la gratuité du stationnement résidentiel et aussi la priorité donnée aux transports en commun… En Île-de-France, des mesures ont été prises lors des derniers épisodes de pollution par la Préfecture de Police visant à baisser de 20 km/h la vitesse autorisée sur les routes, à détourner les poids-lourds en transit, à limiter les émissions des sites industriels. L’épisode de pollution de l’air étant très important, l’application de la circulation alternée à Paris et en petite couronne a été mise en place.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Deborah (voir la biographie)
le 16 avril 2014 à 07:00

73 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 2013
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Amely-melo
17 avril 2014 - 9 h 05 min

Ce ne sont pas de micro-organismes… Mais plutôt des poussières ou de tout petit éléments en suspension. C’est minéral ou organique, mais normalement pas vivant comme peuvent l’être les micro-organismes.

Merci pour vos articles.


Suzanne
20 avril 2014 - 9 h 12 min

Les mesures sont dérisoires face aux dégâts causés par ces pollutions. Moi qui n’ai jamais eu d’allergie je me voie affligée d’irritations oculaires très graves depuis plusieurs mois, entrainant une perte de vision.

En effet, je travaille sur deux écrans qui me sollicitent et mes yeux sont enflamés constamment. J’ai un traitement qui ne suffit pas à palier et je ne peux pas me permettre d’arrêter de travailler. Je risque l’inaptitude au travail, qui est le responsable ?


Elga Nelly
29 avril 2014 - 12 h 58 min

On parle de véhicules, feux de forêt, rejets industriels….mais jamais de traînées chimiques d’avions. Ces traînées chimiques (chemtrails) qui persistent toute la journée et forment un ciel laiteux au fil des heures.


KeLaoDing
15 juin 2014 - 11 h 28 min

Problèmes environnementaux, changement climatique et autres destructions, tout le monde est au courant, tout le monde sait que le futur est inexistant si l’on continue et pourtant… mes réflexions me poussent à croire que nous sommes déjà dans l’ère des guerres non-conventionnelles depuis quelques années. Sinon, ne pensez vous pas que ces gouverneurs auraient déjà pu y mettre un frein? Et d’ailleurs, à quoi cela sert-il qu’un ou deux continents se battent si les autres continuent leur politique de destruction environnementale ? Avez vous déjà eu connaissance d’une règlementation planétaire extrêmement cinglante lors des sommets sur l’environnement? Le prochain se tient en Septembre. Gageons que rien de bien draconien n’en sortira! Or, il est plus que temps…



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
1487

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS