Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Pressings : la traque au perchloroéthylène commence
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Pressings : la traque au perchloroéthylène commence

Bien que classé comme cancérigène probable par le CIRC (1), le perchloroéthylène (ou tétrachloroéthylène) est utilisé comme solvant dans les pressings et les laveries automatiques pour le nettoyage à sec. En cas d’exposition répétée (inhalation, voie cutanée etc.), il peut générer des nausées et des vertiges, et irriter les voies respiratoires. Il peut également avoir des effets toxiques sur le système nerveux, les reins et le foie. En décembre 2010, une femme vivant au-dessus d’un pressing décédait, présentant un taux très élevé de perchloroéthylène dans le corps.

Pourtant, des alternatives existent, à l’image de l’enseigne française Séquoia Pressing qui utilise un procédé sans eau et sans produits chlorés, substituant au perchloroéthylène du siloxane (ou silicone liquide) un mélange de sable et de silice biodégradable. Mais le perchloroéthylène reste encore largement utilisé. Aussi, le 19 avril, le ministère de la santé a adopté un certain nombre de mesures, dont l’interdiction immédiate de cette substance dans les installations nouvelles et la fermeture immédiate de celles exposant les riverains à une contamination supérieure à 1250 microgrammes par m3 (1250 µg/m3). Ont également été décidés, l’arrêt des installations de plus de 15 ans au 1er janvier 2014, des installations ne portant pas la marque NF (2) au 1er janvier 2018 et des installations NF au 1er janvier 2022.

Cécile Cassier
1- Centre International de Recherche sur le Cancer.

2- La marque NF Environnement est une certification délivrée par le groupe Afnor (Afnor Certification).

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 21 avril 2012 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
opaque
20 mai 2012 - 0 h 00 min

pourquoi aller au pressing quand on peut s’acheter une centrale à vapeur ?



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
42

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS