Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Pollution de l’estuaire de la Loire en 2008 : Total reconnue coupable
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Recycler son ordinateur pour ne plus extraire d’or
  2. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. Fair Squared : les préservatifs vegan ...
  5. Une centrale nucléaire flottante en Russie


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Pollution de l’estuaire de la Loire en 2008 : Total reconnue coupable

Hier, le Tribunal correctionnel de Saint-Nazaire a finalement reconnu la culpabilité du groupe Total Raffinage Marketing dans l’affaire de pollution de l’estuaire de la Loire, survenue en 2008. Le 16 mars 2008, suite à la rupture d’une canalisation datant de 1964 à la raffinerie de Donges, 1500 m3 de fioul se répandirent dans la Loire. Signalée par un navire de passage quatre heures après son commencement, la fuite n’a pas été détectée immédiatement. Elle s’est traduite par une marée noire, qui nécessita de nombreuses opérations de nettoyage au cours des mois qui suivirent. Au final, plus de 30 communes entre Couëron (Loire-Atlantique), La Baule (Loire-Atlantique) et l’Ile de Ré (Charente-Maritime) furent affectées.

Donnant foi aux témoignages des experts lors de l’audience des 4 et 5 octobre 2011, attestant des défaillances du groupe en matière de maintenance et de surveillance du site, le Tribunal a donc condamné Total Raffinerie Marketing pour deux délits de pollution des eaux à une amende de 300 000 euros. Par ailleurs, la société devra verser 20 000 euros de dommages et intérêts à France Nature Environnement (FNE) et à la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO).

Si elle se félicite de ce verdict, la LPO évoque, toutefois, une « victoire en demi-teinte », le tribunal n’ayant pas reconnu le préjudice écologique de la pollution de 2008. Pourtant, outre l’impact sur les nombreux poissons évoluant dans les vasières de l’estuaire de la Loire (poissons plats du Golfe de Gascogne, saumon atlantique, anguille européenne…), cette marée noire a entraîné la mort de plusieurs centaines d’oiseaux. Selon la LPO, 60 % des tadornes, 30 % des bécasseaux variables, 40 % des avocettes et 10 % des pluviers argentés furent ainsi touchés. L’association se prononcera prochainement sur un éventuel appel de la décision du tribunal.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Babou
22 janvier 2012 - 0 h 00 min

Je ne mets pas un point d’interrogation pour mettre en doute le jugement du tribunal… je me dis simplement que l’affaire n’est peut-être pas là d’être réglée. TOTAL ne va t-il pas faire appel ? Ce qui remettrait à encore quelques années le jugement définitif (vous avez remarqué je n’ai pas dit la condamnation de TOTAL parce qu’on ne sait pas toujours quelle mouche pique un Tribunal…)






à lire aussi
     
Flux RSS