Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Polluer pour gagner plus : ouverture du procès Chimirec
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. L’UFC Que Choisir le prouve : la voiture ...
  2. En Nouvelle-Zélande, les chats interdits
  3. L’ardoise comme toiture
  4. Comment contrôler l’isolation thermique ...
  5. Obsolescence programmée : Cdiscount se fait ...


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Polluer pour gagner plus : ouverture du procès Chimirec

Le 14 mai prochain marquera l’ouverture du procès de la société Chimirec. Spécialisée dans les déchets industriels dangereux, celle-ci gère 27 sites en France, 14 plateformes de collecte et de prétraitement des déchets et 7 centres de traitement. En 2006, des anciens salariés font état de malversations, donnant lieu à une instruction au parquet de Paris. En février 2011, le PDG et six cadres sont renvoyés. Parallèlement, trois sites du groupe comparaissent devant le tribunal correctionnel pour élimination irrégulière de déchets dangereux : huiles polluées aux PCB (1), exploitation non autorisée d’une installation, falsification des registres d’entrée et de sortie des déchets etc.

Selon France Nature Environnement (FNE), le groupe facturait le traitement non réalisé, s’appropriant de surcroît les subventions versées par l’ADEME (2). Le procès qui se tiendra du 14 au 17 mai, puis les 21 et 22 mai, met en cause trois sites : CHIMIREC à Dugny, en Seine-Saint-Denis, CHIMIREC EST à Domjevin, en Lorraine, et APROCHIM à Grez-en-Bouère, en Mayenne. Pour ce dernier, la pollution des sols a entraîné la mise sous séquestre de huit exploitations agricoles et l’abattage de nombreux troupeaux. Ces faits font actuellement l’objet d’une instruction au Parquet de Laval.

Cécile Cassier
1- Produits chimiques reprotoxiques, persistants, bioaccumulables dans l’environnement et l’organisme, et potentiellement cancérogènes, les Polychlorobiphényles (PCB) sont interdits d’utilisation en France depuis 1987.

2- Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
opaque
13 mai 2012 - 0 h 00 min

je connais un bon avocat d’affaire pour défendre les intérêts de cette société: il est disponible depuis peu…






à lire aussi
     
Flux RSS