Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Pics de pollution, prévenir plutôt qu’attendre
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Les voitures les moins polluantes en 2017
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
alter-eco
Alter Eco : pour bien manger bio et équitable

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Pics de pollution, prévenir plutôt qu’attendre

Si la chaleur estivale et la pollution ne font pas bon ménage, certaines régions de France ont plus de mal à respirer que d’autres au cours de l’été. C’est le cas de la région Provence – Alpes – Côtes d’Azur (PACA) qui, en raison de sa position géographique, est particulièrement sensible aux montées de température saisonnières. Selon l’Association Santé Environnement France (ASEF) (1), cette région du Sud de la France aurait enregistré au cours des trois derniers mois presque deux pics de pollution à l’ozone par semaine. Le 18 août, le niveau d’alerte 1 était ainsi déclenché dans plus de la moitié des départements de la région PACA. Pour que soit déclaré ce seuil d’alerte, les taux mesurés doivent être deux fois supérieurs à « l’objectif de qualité ». Concentrant la majorité des pics de pollution relevés, les Bouches-du-Rhône envisageaient alors d’enclencher le « niveau 1 renforcé », prévoyant des mesures restrictives supplémentaires.

Les mesures en question consistent à réduire la vitesse des voitures en circulation ainsi que les rejets de polluants de source industrielle. Toutefois, comme le relève l’association, ce genre d’action ne vaut que lorsqu’il est appliqué en prévention, et non une fois installé le pic de pollution. Au nom de quoi, ASEF appelle à la mise en place d’un véritable plan sanitaire, n’intervenant pas seulement ponctuellement pour réduire les pics de pollution constatés, mais pour agir en amont sur l’ensemble de la France, en réduisant les émissions de polluants avant le déclenchement des seuils d’alerte.

Pour ce groupe associatif de médecins, il est nécessaire de remédier dès à présent au danger que représente une exposition sur le long terme à la pollution à l’ozone. Parmi les effets observés chez l’homme, on note une irritation des muqueuses bronchiques et oculaires, une altération de la fonction respiratoire ou encore une hyper activité bronchique chez les asthmatiques. Reprenant une récente étude américaine, le Dr Pierre Souvet, président de l’ASEF, assure qu’une « élévation de la teneur en ozone est significativement associée à un risque accru de décès par maladie pulmonaire ».

Si tout un chacun peut potentiellement être affecté par ce type de pollution, ce constat s’avère particulièrement préoccupant pour les franges de la population jugées à risques tels que les enfants de moins de quinze ans, les personnes âgées ainsi que les personnes souffrant d’insuffisances respiratoires ou cardiovasculaires.

Cécile Cassier
1- ASEF se définit comme « une fédération nationale d’associations de santé environnement constituée et dirigée par des professionnels de santé ». Créée en 2008, elle rassemble aujourd’hui près de 2 500 médecins en France.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 27 août 2009 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS