Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Pacifique : un continent de déchets fait plus de six fois la France
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Pacifique : un continent de déchets fait plus de six fois la France

Découvert en 1999 par le navigateur américain Charles Moore, ce qu’on appelle le « 7ème continent » est un gigantesque amas de déchets, situé entre les côtes de Hawaï et l’Amérique du Nord. Ces millions de tonnes de plastiques s’amassent sur une superficie estimée à 3,4 millions de km² selon le Cniid (1), équivalant à plus de six fois la France. Ce « continent » s’est progressivement formé dans l’océan Pacifique Nord, récoltant et concentrant via les courants marins des déchets provenant d’Asie du sud-est et d’Amérique de l’Ouest. La catastrophe de Fukushima aurait contribué, à elle seule, à l’ajout de trois millions de tonnes de déchets.

De par sa position dans les eaux internationales, lesquelles appartiennent à tous ou à personne au gré des nécessités, chacun se dédouane de ce problème qui ne cesse de grossir. Pourtant, l’impact sur l’environnement, et notamment la faune marine, est réel (contamination de la chaîne alimentaire etc.). Aussi, l’association OSL (Ocean Scientific Logistic) a mis sur pied une expédition, visant à évaluer l’impact de ce condensé de pollution. Afin de le sensibiliser, elle tiendra le public informé de ses recherches via un blog dédié (2). Seules deux expéditions scientifiques américaines se sont déjà rendues sur place, respectivement en 2006 et en 2009. Selon OSL, si rien n’est fait, dans 20 ans, ce continent sera aussi grand que l’Europe.

Cécile Cassier
1- Centre National d’Information Indépendante sur les Déchets.

2- Le blog est accessible à l’adresse suivante : www.septiemecontinent.com

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
thylacine
17 mai 2012 - 0 h 00 min

Pourquoi donc avoir un regard aussi négatif devant un nouveau continent qui naît sous nos yeux. Les conditions écologiques qui y règnent sont inédites sur Terre, et vont constituer de nombreuses et nouvelles niches écologiques, où la vie va exploser en de nouvelles formes. Des espèce nouvelles vont apparaître…
On oublie que l’eau des océans a été « contaminée » pendant des milliards d’années (et ça continue!) par les continents émergés: chlore, sodium, calcium, aluminium, et des centaines d’autres atomes, ions, molécules, sans parler des particules de roche, de terre, des reste plus ou moins décomposés de plantes, des cadavres et excréments d’animaux… Personne n’a jamais parlé de drame… Pourquoi tout d’un coup en est-ce un?
Interrogeons-nous.
Les faits sont des faits! Méfions-nous de nos « valeurs » culturelles, si versatiles, qui nous font colorer de « positif » ou « négatif » les choses de façon TOTALEMENT irrationnelle.


léon
17 mai 2012 - 0 h 00 min

celui-ci a peu de chances d’être colonisé par la force des armes et envahi par des cohortes d’êtres humains affamés!!!
C’est le deuxième continent de cette ampleur entièrement constitué de polluants qui est découvert: il va sans dire que de telles surfaces ne se constituent pas en une année, et quant à disparaître….Peut-être à l’heure du jugement dernier?


corsica
20 mai 2012 - 0 h 00 min

la chimie est un lobby tout le lmonde le sait, on s’en fou cimplètement de polluer la planète du moment qu’on vend pour enrichir une poignée d’actionnaires, alors qu’on sait faire par exemple des sacs en amidon de maïs dégradables. que dire ders derniers applicateurs hygiéniques pour ces dames de la marque tampax que l’on trouve sur les plages, dans les fleuves alors qu’en carton cela était trés bien…. pour l’internaute thylacine je crois qu’il devrait arrêter le cannabis, on entend trop souvent ce discours négationniste d’une bande d’abrutis endoctrinés qui répétent bêtement ce qu’ils ont entendu, les molécules synthétisées n’ont rien à voir avec la nature d’une part et ensuite cela s’est fait sur des milliards d’années concernant les molécules du vivant, pauvre débile!!


emlo
20 mai 2012 - 0 h 00 min

Soit c’est de l’humour au troisième degré, soit c’est de la pure naïveté.
S’il sagissait d’un amoncellement de matières organiques la question serait totalement différente dans les conséquences pour l’équilibre planétaire.
Le seul point positif de ce problème me semble être, si l’humain veut bien s’en donner la peine, que nous pourrons engager un immense chantier de dépollution planétaire plus facilement que si tout cet amas de plastique était réparti sur toute la surface des océans.


opaque
20 mai 2012 - 0 h 00 min

la question est: « Vais je changer mon aspirateur ? »



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
163

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS