Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Ordures ménagères : une facture lourde pour une Ile-de-France peu modèle
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Ordures ménagères : une facture lourde pour une Ile-de-France peu modèle

En 2007, près de 5,68 millions de tonnes de déchets ménagers et assimilés ont été collectés en IdF, soit 492 kg par habitant et par an, contre 594 kg en France.

Si la quantité de déchets ménagers collectée en Ile-de-France reste globalement stable depuis 2002, il n’en va pas de même du coût de leur enlèvement. En effet, la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) a enregistré une hausse de 47 % entre 2000 et 2008, pour s’élever à 106 € par Francilien, contre 94 € en France (1). Ce paradoxe est justifié, selon l’Ordif (Observatoire régional des déchets en Ile-de-France) par un coût de traitement en hausse permanente. La mise aux normes environnementales européennes des 18 incinérateurs régionaux n’y est ainsi pas pour rien (57 % des ordures franciliennes y finissent, tandis que 21% terminent en décharge). Néanmoins, la mise en place des filières de recyclage et des collectes sélectives a également un coût, même si les résultats ne sont pas à la hauteur des espérances, les Franciliens ne triant que 56 kg/an/habitant quand la moyenne française s’élève à 75 kg.

Cela étant, il est impossible, comme le souligne Eric Chevaillier, président de l’Ordif et conseiller régional PS, que la TEOM continue indéfiniment à augmenter de 5 à 6% par an. La région pourrait donc revoir à la baisse ses efforts de valorisation des déchets et de préservation de l’environnement, à moins qu’elle n’adopte une redevance incitative, soit une taxation au poids des déchets collectés, pour inciter à tri plus efficace. Un système difficile à mettre en place dans les zones très urbanisées, et qui aura également un coût …

Pascal Farcy
1- La disparité est grande en la matière, le record étant détenu par Paris avec 168 € par an.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 21 novembre 2009 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
25

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS