Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Nuage toxique dans une filiale de Total, en Seine-et-Marne
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
DSC_1210

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  2. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Les ampoules LED : ampoules du troisième millénaire
  5. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Nuage toxique dans une filiale de Total, en Seine-et-Marne

Le 27 juin dernier, à 21h45, l’usine de fabrication d’engrais GPN de Grandpuits, en Seine-et-Marne, a été privée d’alimentation électrique pendant une heure environ, suite à une coupure de l’alimentation extérieure due à un orage. L’arrêt soudain de l’unité d’acide nitrique a provoqué l’émission d’un panache de fumées rousses, composées d’oxydes d’azote. Selon GPN, « Ces émissions sont liées au processus de mise en sécurité de l’unité et inhérentes aux procédés de production d’acide nitrique ». L’entreprise a, par ailleurs, évoqué « l’absence de réaction des capteurs périphériques présents sur le site » comme la preuve de la faible concentration en oxydes d’azote au sol. Alertés par des riverains, les pompiers se sont rendus sur place mais n’ont pas eu à intervenir.

Toutefois, bien que GPN ait affirmé que « Le processus de mise en sécurité du site s’est déroulé correctement », les services de l’Etat ont fait part de leur inquiétude face à ce nuage de dioxyde d’azote, substance classée très toxique pour l’homme. Dans un arrêté publié le 6 juillet dernier, le préfet de Seine-et-Marne a exigé que l’usine, filiale de Total, prenne des mesures d’urgence. D’une part, GPN fut tenu de vérifier l’état de son unité nitrique et de simuler par informatique la dispersion du nuage le jour de son émission. Par ailleurs, le fabricant d’engrais est appelé à intensifier le maillage de capteurs et à s’équiper en détecteurs mobiles, afin de pouvoir mesurer précisément les rejets autour du site en cas de nouvel incident.

L’usine GPN a déjà connu des incidents similaires par le passé. En 2009, des fuites d’ammoniac avaient entraîné l’hospitalisation de plusieurs salariés.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 08 juillet 2011 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS