Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Notre poubelle déborde
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Notre poubelle déborde

‘Réduisons vite nos déchets ça déborde !’ C’est la phrase coup-de-poing de la toute nouvelle opération de sensibilisation menée auprès du grand public par le ministère de l’écologie et du développement durable et, pour la première fois, de l’ADEME (agence de l’environnement et de la maîtrise d’énergie). A grand renfort d’images chocs et de chiffres astronomiques, cette campagne nationale de mobilisation, programmée sur 3 ans, s’est donnée pour mission d’alerter les Français sur l’urgence de la situation en matière de gestion de nos déchets.

En 40 ans, du fait de l’évolution démographique, de celle de nos modes de vie et de nos habitudes alimentaires, notre consommation de déchets a été multipliée par deux. Et elle continue de croître de 1 à 2 % chaque année. Aujourd’hui, chaque Français produit en moyenne 1 kg de déchets ménagers par jour, soit 360 kg par an. En 2002, 50 millions de tonnes de déchets ont dû être gérés, dont 21,9 millions de tonnes provenant des ménages, soit l’équivalent de 195 000 piscines olympiques. D’ailleurs que contiennent vraiment nos poubelles ?… Plus d’1/3 de matières biodégradables, 25 % de papiers, 13 % de verre et 11 % de plastique. Dans cette poubelle type, 20 % seulement des déchets font l’objet d’un recyclage ou d’une valorisation matière, 80 %, soit 290 kg, sont enfouis ou incinérés. L’ambition avouée est que dans les cinq ans, cette quantité d’ordures ménagères orientées vers le stockage ou l’incinération ne représente pas plus de 250 kg par habitant et par an. D’ici 10 ans, ces quantités devront être inférieures à 200 kg.

Différentes actions (sacs de caisse, STOP PUB, …) ont déjà assuré une première sensibilisation des Français. Il s’agit maintenant de passer à la vitesse supérieure en mettant en œuvre des actions concrètes et locales. Ainsi la sensibilisation au tri sera davantage encouragée, les filières de produits en fin de vie seront mieux structurées, un nouveau volet de la taxe générale sur les activités polluantes sera créé pour favoriser la mise en place de la filière des déchets d’équipements électriques et électroniques, le tarif de rachat de l’électricité produite à partir du biogaz de décharge ou d’installation de méthanisation augmentera lui de 50 %.

S’il faut désormais agir vite, c’est que les enjeux a court terme sont de plus en plus présents. Le premier d’entre eux est, sans doute, le risque de manquer tout simplement d’installations pour traiter nos déchets. De plus la production et le traitement des déchets ménagers représentent un coût financier très lourd. En France, 9 milliards d’euros ont été dépensés en 2003 pour la gestion de tous les déchets dont 5,2 milliards par les collectivités. Enfin, phénomène sans doute encore plus préoccupant, la plupart des déchets ménagers sont “gourmands” en matières premières dont le pétrole, entrant dans la composition de nombreux emballages, le bois ou le papier… Autant de ressources épuisables qu’il convient de gérer avec soin.

Si officiellement la campagne qui vient d’être lancée prévoit de porter la question des déchets à l’attention de tous, du producteur au distributeur sans oublier, évidemment, le consommateur, au regard des actions envisagées il semblerait que cela soit uniquement à ce dernier que l’on fasse porter la responsabilité de l’inflation des déchets, puisque les actions présentées ne concernent pas les autres cibles ‘officielles’.

Cécile Fargue

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
348

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS