Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Non lieu de la Cour de Grenoble en faveur du pesticide Régent
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Non lieu de la Cour de Grenoble en faveur du pesticide Régent

Le 2 septembre 2010, la Cour de Grenoble a prononcé un non lieu en faveur des multinationales BASF et BAYER, toutes deux impliquées dans la commercialisation de l’insecticide Régent (1). De fait, le produit Régent est interdit depuis 2004, suite à une décision d’Hervé Gaymard, alors ministre de l’Agriculture. L’année suivante, son successeur, Dominique Bussereau, renouvelle l’interdiction et l’étend à l’ensemble des insecticides agricoles fabriqués à partir du neurotoxique « Fipronil », accusé de s’attaquer au système nerveux central.

Selon l’Union Nationale de l’Apiculture Française (UNAF), la Cour d’Appel « aurait blanchi de toute faute pénale les sociétés multinationales » au motif que celles-ci « auraient agi de bonne foi ». Soulignant la « naïveté caricaturale » de la Cour, Henri Clément, président de l’UNAF, a déclaré : « qu’une nouvelle fois la justice française fait la démonstration de son impuissance à remplir son rôle de gendarme dans la protection de l’environnement, à une époque où tout le corps social attend de sa part des réponses vigilantes et efficaces ».

D’après les arguments rapportés par le collectif apicole, l’Afssa (2) a affirmé s’opposer à toute homologation d’un produit à base de Fipronil en l’absence de preuve établie de l’innocuité du produit face aux abeilles, à fournir par le fabricant. Or, alors que cela aurait dû attesté dès la première mise sur le marché, l’innocuité des produits incriminés n’a jamais été démontrée, contrairement aux exigences des directives européennes applicables en France depuis 1994. Pourtant, à l’heure actuelle, la majorité des pays européens ont d’ores et déjà banni de leur territoire les produits à base de Fipronil.

En réponse à cette décision juridique, l’UNAF a formé un pourvoi en cassation visant à contrer cet arrêt.

Cécile Cassier
1- L’insecticide Régent est formulé à partir d’une substance active, appelée Fipronil.

2- Agence française de sécurité sanitaire des aliments. Depuis juillet 2010, l’Afssa et l’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (Afsset) ont fusionné pour donner naissance à l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses).

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
marseille42
16 septembre 2010 - 0 h 00 min

Une démonstration actuelle du vieil adage « Selon que vous serez puissants ou misérables, les jugements de Cour vous feront blancs ou noirs. » En ces périodes de crise l’environnement, les abeilles et même l’humanité ne pèsent pas lourds face aux dividendes des actionnaires ou à des menaces de fermeture et de délocalisation. Et au-delà des juges, c’est l’opinion publique ignare et bornée qui fait le jeu des plus riches contre l’intérêt, la santé et parfois la vie du plus grand nombre. Un site à regarder: Aftermath: population zéro.


Nonmais
16 septembre 2010 - 0 h 00 min

Quant le Président de l’UNAF souligne « la naïveté de la Cour de Grenoble… » c’est une litote!
Le lobbying de BASF et BAYER a sûrement bien fait son boulot, et la distribution « d’enveloppes dissuasives » est monnaie courante dans ces milieux interlopes !

Nonmais



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
31

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS