Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Marée noire et acidification menacent en mer Noire
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Marée noire et acidification menacent en mer Noire

Dimanche la tempête qu’a connu l’Europe Centrale a mis plusieurs navires en difficultés dans le détroit de Kertch, entre la mer Noire et la mer d’Azov (1). Si quatre navires se sont échoués sans dommages particuliers, un petit tanker russe s’est brisé en deux au large du port ukrainien de Kertch, laissant échapper au moins 1 300 tonnes de mazout en mer Noire, sur les 4 700 tonnes qu’il contenait. En raison de la température de l’eau très froide, le mazout aurait commencé à couler, compromettant sérieusement les chances de le récupérer.

Les oiseaux plongeurs de Sibérie, en pleine migration actuellement, pourraient être les premières victimes de cette marée noire.

Quatre autres navires ont sombré. Si un avait une cargaison de fer, trois avaient du soufre dans leurs cales. Ces milliers de tonnes de soufre qu’ils contenaient, et qui vont se dissoudre progressivement dans l’eau de mer, vont fortement augmenter l’acidité de l’eau avec comme conséquence de la rendre localement impropre à la vie sous-marine.

A moyen terme, le brassage des eaux devrait diluer cette pollution et la rendre moins violente mais plus insidieuse. En effet, à une concentration moindre, la vie n’est pas anéantie, mais la trop grande quantité de soufre est une source de dommages multiples au niveau des systèmes nerveux, reproductif et dans certains cas digestif.



Photo satellite de la mer d’Azov (au Nord) reliée à la mer Noire par le détroit de Kertch


En conséquence, il n’est pas étonnant que l’agence environnementale russe, Rosprirodnadzor, ait fait état d’une ‘très grave catastrophe pour l’environnement’, dans cette zone déjà très touchée par la pollution et sans liaison avec les grands océans de la planète.

Pour finir, au niveau humain le bilan devrait également être très lourd avec déjà plusieurs victimes enregistrées, alors que des dizaines de personnes restent introuvables.

Alex Belvoit
Photo © NASA

1- D’une superficie de 37 600 km2, la mer d’Azov est une mer peu salée et peu profonde (une dizaine de mètres en moyenne), dans laquelle plusieurs fleuves se jettent.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
67

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS