Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Lourde contribution du transport maritime à la pollution de l’air
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Lourde contribution du transport maritime à la pollution de l’air

Une étude menée par la NOAA (1), publiée cette semaine, dévoile que le transport maritime commercial émet une impressionnante quantité de particules polluantes dans l’atmosphère, au moins équivalente à la moitié du total émis par les véhicules terrestres. La masse de particules largués dans l’atmosphère par les navires commerciaux, cargos, pétroliers et autres bateaux de croisière, est estimée à environ 900 000 tonnes par an.

L’analyse a été conduite aux Etats-Unis sur 200 embarcations navigant dans le golf du Mexique, dans le canal de Houston et dans la baie de Galveston. D’après les résultats, la moitié des émissions polluantes des bateaux correspond à des sulfates, similaires en cela aux éléments toxiques qui motivèrent l’établissement de normes pour les voitures et les camions. L’autre moitié regroupe divers polluants organiques et des suies. Les scientifiques s’inquiètent des impacts de cette pollution. D’après Daniel Lack, l’un des auteurs de l’étude, « plus de 70% du trafic maritime a lieu à moins de 400 km des côtes, et représente donc un risque pour la santé des populations côtières ». Les particules polluantes restent longtemps en suspension dans l’atmosphère puis finissent par retomber avec les pluies, pouvant affecter les habitants et les écosystèmes terrestres autant que marins.



Un des pétroliers étudié dans l’étude


A partir des mesures réalisées, l’équipe scientifique a pu constater que seule une partie de la flotte commerciale utilisait des carburants appauvris en sulfure et des lubrifiants qui réduisent l’émission de composés organiques et, ce, malgré l’existence d’une convention internationale pour la prévention de la pollution par les bateaux (Marpol).
Elisabeth Leciak
Photo © NOAA

1- National Oceanic and Atmospheric Administration

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 28 février 2009 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
serilynpayne
28 février 2009 - 0 h 00 min

« seule une partie de la flotte utilise des carburants appauvris en sulfure… »
combien ? 2% ?

et les avions ?

tout fout le camp.


fleurdeau
28 février 2009 - 0 h 00 min

un cargo qui transporte 20’000 tonnes consomme 30 litres par minute, 45 tonnes par jour…….


Linotte
2 mars 2009 - 0 h 00 min

Et que transportent donc ces chers cargos ?
Ayons une pensée pour eux en remplissant notre chariot au supermarché, la prochaine fois !


logikécolo
2 mars 2009 - 0 h 00 min

La manche est un grand passage de flotte commerciale. Cela fait combien d’années déjà que la Manche à son voile orange au dessus de ces eaux, cela fait au moins 10 ans que je l’observe en tant que particulier, le même nuage que sur les grandes agglomérations comme Paris!!!!!! Et c’est visible pour chacun de Cherbourg à Dieppe, il suffit de R E G A R D E R, d’ O B S E R V E R.
Alors combien de scientifique n’ont pas été écouté, ou combien d’autres sont aveugles. Il faut vraiment un grand amour de l’Humain pour ne pas être écoeurer de ces bêtises du plus petit au plus grand qui détient le pouvoir…..


cath74
3 mars 2009 - 0 h 00 min

J’avais été horrifiée du gigantesque panache archi-noir qui sortait de la cheminée des bateaux qui assurent la liaison pour la Corse ! Comment peut-on laisser faire des horreurs pareilles !!!


Frank Jouret
2 janvier 2014 - 17 h 46 min

La pollution et le transport est un vaste débat qui parfois peut nous surprendre. Mon entreprise http://www.tropical-hamac.com , lauréat par la CCI en 2013 du Trophée des commerçants landais en développement durable, a toujours été très soucieuse de l’environnement.
J’ai la possibilité d’importer des supports de hamacs en bois de Pologne ou bien de Chine. Élément important das la décision finale : l’impact écologique du transport. Et le résultat est le suivant :
- Depuis la Pologne, ce sera 1 camion qui passera par route et pour me livrer 4 tonnes, il lui faudra environ 700 litres de gasoil.
- Depuis Shanghai jusqu’à Marseille, puis ferroutage de Marseille a Toulouse puis route jusqu’à Bayonne ce sera en tout une consommation de 600 litres environ.
Le bateau est-il donc plus propre que le camion ? Pas facile de faire un choix car de nombreux autres critères sont à prendre en considération.
En tout cas, notre meilleure réussite en matière d’écologie est celle là : http://www.tropical-hamac.com/content/19-coton-ecologique
Salutations tropicales.
Frank Jouret.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
434

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS