Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Les transporteurs routiers veulent diminuer d’un tiers leurs émissions de CO2
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Les transporteurs routiers veulent diminuer d’un tiers leurs émissions de CO2

En France, voitures, deux roues, camionnettes, bus et poids lourds émettent 24 % du CO2 rejetés dans l’atmosphère, soit environ 125 millions de tonnes par an. Avec une moyenne de 35 litres aux 100 kilomètres par poids lourd, le secteur du transport routier est à l’origine d’un peu plus du quart de ce total (environ 35 millions de tonnes), soit 6,7 % de l’ensemble du CO2 français loin derrière les voitures (14 %).


Alors que la lutte contre les gaz à effet de serre est officiellement de tous les discours, dans le cadre de la préparation du Grenelle de l’environnement, les transporteurs routiers, par le biais de leur fédération (la FNTR), viennent de rendre public 8 propositions qui doivent réduire d’environ 1/3 les émissions de CO2 imputables à leur activité, à volume transporté identique.

Concrètement, une partie de ces propositions vise à réduire directement la consommation de carburant en révisant leurs conditions de circulation sur les autoroutes : abaissement de la vitesse maxi de 90 à 80 km/h, interdiction de tous dépassements, passage aux barrières de péage sans arrêt. De même, les professionnels plaident pour un alignement de l’actuelle limite de 40 tonnes maxi sur la norme européenne de 44 tonnes de poids total roulant autorisé, ce qui permettrait d’abaisser un peu la consommation de carburant par tonne transportée. Plus étonnant, la FNTR se déclare en faveur d’un développement du transport combiné, lequel voit l’essentiel du trajet s’effectuer par rail et le pré et post-acheminement par route.

Outre ces mesures, les professionnels de la route demandent également la généralisation de l’utilisation de biocarburants dans le circuit de distribution qui leur est dédié et l’instauration de primes à l’achat de véhicules écologiquement performants. Enfin, alors que depuis de nombreuses années, des stages de formation à la conduite économique sont proposés aux conducteurs routiers, la mise en place d’une incitation économique est demandée pour aider à leur généralisation.

Si ces propositions vont probablement être débattues et analysées lors du Grenelle de l’environnement, elles sont déjà contestées sur la forme par la seconde grande organisation du secteur, Transport et logistique de France (TLF), laquelle considère qu’elles n’ont fait l’objet d’aucune étude ou concertation de la profession.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 04 septembre 2007 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
dcarbon+
9 septembre 2007 - 0 h 00 min

Technologie breveté USA, Canada, Mexique, Europe

http://www.dcarbon.com Vente de licence, distribution

http://www.pollution-zero.com R&D depuis 2002 Diésel,
Gassoline, Mazout, gas naturel, ect.


DANIEL 74
10 septembre 2007 - 0 h 00 min

Pour labourer, il ne faut pas mettre la charrue devant les boeufs !

Nul ne peut ignorer que par le jeu des subventions et spéculations les 2/3 des transports sont inutiles

le malaise français vient du monopole de la SNCF, premier transporteur routier Français avec l’argent du contribuable mais incapable de fournir des voies et des locomotives électriques rapides pour assurer un transport EN EUROPE non de camion mais de containers. Au départ, un tracteur porte sur un wagon le container, un autre tracteur le livre à domicile dès la gare la plus proche.

Nous sommes une plaque tournant, incapable de faire payer à ceux qui usent les routes (un 42 t = 220000 voitures) et de faire payer la spéculation sur les produits transportés qui imposent des emballages et sur emballages. Sommes-nous moins intelligents que les autrichiens ou les Suisses ?

Autre suggestions : les fonctionnaires et les retraités sont favorisés dans les dom tom, pourquoi, dans le cadre d’une solidarité, les énergies couteraient pas beaucoup moins chers dans les zones froides et plus chères dans les zones chaudes et peuplées et surtout avec une fortes taxes sur les clims qui imposent bruits et pollutions au lieu de construction adéquate (volets, expositions etc. enfin ce qui coute peu mais qui est très efficace)



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
27

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS