Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Les européens continuent à gaspiller le papier
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Les européens continuent à gaspiller le papier

Faisant écho au lancement du site Shrink (1) permettant à tout à chacun d’évaluer l’impact de sa consommation personnelle de papier, un sondage Ipsos, réalisé en mai 2008 sur demande de la société Lexmark, a enquêté auprès de salariés européens sur leur propension à imprimer des documents au travail. Quelques 5 676 Européens, répartis entre la Grande-Bretagne, la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, la Suède, la Norvège, le Danemark, l’Autriche, la Belgique, les Pays-Bas, la Pologne et le Portugal, ont ainsi donné leur point de vue sur l’utilisation du papier dans le cadre professionnel.

Premier constat, un salarié européen imprime en moyenne 31 pages par jour. En tête des mauvais élèves, l’Espagne et l’Autriche affichent respectivement des moyennes de 41 et 37 pages par jour et par salarié. A l’inverse, les pays nordiques se distinguent par un comportement plus respectueux de l’environnement, à l’image de la Norvège dont la moyenne est établie à 20 pages par jour et par personne. Elle est suivie de près par la Suède. La France, quant à elle, est relativement fidèle à la moyenne européenne, avec un nombre quotidien de pages imprimées par personne estimé à 28. Bien que conséquents, ces chiffres ont connu une évolution à la baisse entre 2006 et 2007, celle-ci variant selon les pays entre -2 pages (Suède) et -9 pages (Italie) par jour et par personne. Seule l’Espagne fait exception avec une hausse moyenne de 5 pages.

Les personnes identifiées comme les plus grandes consommatrices de papier sont majoritairement des femmes, dont l’âge varie entre 18 et 34 ans. Le facteur socioprofessionnel est lui aussi déterminant, les employés étant la catégorie la plus gaspilleuse, devant les cadres et les dirigeants. Les ouvriers arrivent en troisième position. On note également que le phénomène est plus marqué au sein des entreprises de 500 employés et plus, et concerne plus spécifiquement le secteur des services.

Se basant sur ces données initiales, les personnes ont donné une estimation de la part d’impressions inutiles sur la consommation globale de papier. Représentatifs de l’opinion générale, 61 % des salariés européens estiment que moins de 10 % de leurs impressions quotidiennes sont inutiles. Ils sont 17 % à penser que 10 à 33 % de leurs impressions sont inutiles et 21 % jugent que plus de 33 % de leurs impressions sont gaspillés. Au final, 26 % des Européens reconnaissent que l’on « imprime beaucoup de papier pour rien ». Mais si l’on pose la même question en substituant au pronom indéfini « on » le pronom personnel « vous », on obtient une réponse bien différente. En effet, seulement 8 % ont admis imprimer personnellement « beaucoup de papier pour rien ».

Si chacun estime jouer un rôle minoritaire dans le gaspillage de papier, 71 % des Européens interrogés affirment pourtant « être conscients des conséquences financières et environnementales de papier » et tentent de « réduire ses impressions inutiles ». Plus préoccupant, 19 % sont conscients de l’impact écologique de leur consommation de papier mais ignorent comment la réduire.

Si l’on se rapporte cette fois au niveau de l’entreprise et non plus à celui de l’individu, les résultats restent tout aussi parlants. Questionnés sur l’engagement écologique de leur société, 49 % des salariés européens ont déclaré que la société pour laquelle ils travaillent a opéré au cours des 2 dernières années des changements « légers ou structurels » en matière d’impression. Les deux changements les plus souvent invoqués sont l’incitation à imprimer moins et l’achat d’imprimantes multifonctionnelles (imprimante, fax, photocopieuse). D’importance moindre, viennent ensuite l’impression recto verso, la diminution du nombre d’imprimantes et les messages incitateurs en signature de mail. La mesure la moins répandue, et qui semble pourtant la plus efficace, est l’imposition d’une carte ou d’un code PIN pour imprimer.

On peut certes reprocher à ce sondage son manque d’objectivité puisqu’il se base uniquement sur des estimations personnelles, la notion même « d’impressions inutiles » pouvant être perçue très différemment d’un individu à l’autre. Mais, paradoxalement, c’est ce défaut qui fait l’intérêt de ce document, lequel donne un aperçu de la perception des européens sur leurs propres efforts en matière d’écologie et de protection environnementale.

Cécile Cassier
1- Le site Shrinkpaper.org, (en anglais) a été lancé au début du mois de juin dans le cadre de l’initiative Shrink, soutenue par un réseau de plus de 50 ONG européennes et destinée à sensibiliser sur le gaspillage de papier. Voir le site (

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 23 juin 2008 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
37

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS