Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Les derniers dépôts de pneus vont disparaître
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Les derniers dépôts de pneus vont disparaître

Depuis juin 2004, l’abandon dans la nature ou le brûlage à l’air libre des pneumatiques est interdit, tandis que les manufacturiers, ou importateurs doivent procéder à l’enlèvement et au traitement des pneus usagés. Toutefois, sachant que les stocks antérieurs à 2004 n’étaient pas concernés, le devenir des 114 dépôts et des 242 000 tonnes de pneumatiques usagés, qui s’y entassaient, demandaient une réponse spécifique. C’est ainsi que sous l’impulsion de Nelly Olin, la précédente ministre de l’écologie, une première diminution des sites de stockages a été enregistrée, tandis que des dizaines de milliers de tonnes de pneus étaient valorisées (1).



Valorisation et recyclage des pneus en fin de vie


Aujourd’hui, pour achever le traitement des stocks existants, un nouvel accord interprofessionnel vient d’être signé par Nathalie Kosciusko-Morizet, la secrétaire d’Etat en charge de l’écologie. Cet accord devrait permettre de traiter les 80 000 à 100 000 tonnes de pneumatiques usagés qui demeurent en France, sur une période de 6 à 8 ans, et pour un coût global de 7 millions d’euros.


Outre leur impact évident sur le paysage en termes de pollution visuelle, ces stocks représentent également des risques pour la santé et l’environnement (incendies, prolifération de reptiles, de moustiques potentiellement vecteurs de virus tels que le Chikungunya, etc.).
Pascal Farcy
Shéma © Aliapur

1- Outre le rechapage, principalement pour les produits professionnels, les pneumatiques récupérés sont valorisés soit d’un point de vue énergétique (brûlés dans des cimenteries et des sidérurgies, grâce à leur pouvoir calorique élevé), soit sous forme de matériaux dans les travaux publics.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 20 février 2008 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
philou
25 février 2008 - 0 h 00 min

Cher auteur, devons nous prendre cette annonce comme une bonne nouvelle? La revalorisation dans un circuit où c’est brûlé n’est elle pas au contraire hautement toxique pour l’environnement avec les rejets? Pourriez vous nous en dire un peu + ?
Merci


phosphora
25 février 2008 - 0 h 00 min

C’est une très bonne nouvelle que ces pneus soient enfin recyclés,
je suis toujours écoeurée quand je vois à la télé, les grévistes faire des feux de pneus!!! Quelle pollution!! les particules pénétrent dans les alvéoles pulmonaires, quelle stupidité de leur part, et manque total de respect des autres et de l’environnement


poire
25 février 2008 - 0 h 00 min

Est ce que ce sont les cimenteries qui payent pour avoir des pneus à brûler ou est ce que c’est l’état qui paye pour se débarrasser de ceux-ci ? ou alors y a t’il un juste milieu avec le don de ces pneus en échange d’un combustible gratuit pour les fours de ces industries ?



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
700

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS