Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » L’épuration des eaux usées progresse
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’épuration des eaux usées progresse

Les eaux usées industrielles ou domestiques sont une source importante de pollution. Avant le rejet dans l’environnement, la réglementation actuelle imposent le traitement des eaux usées, mais si la situation s’améliore progressivement, les rejets non-traités concernent encore 4 % des logements en zone normale et 6 % en zone sensible. Néanmoins, les stations d’épuration sont de plus en plus performantes et la minorité de foyers, non-raccordés aux réseaux de collecte des eaux usées, diminue régulièrement.

Il reste toutefois des points sombres, notamment le traitement pour l’élimination de l’azote et du phosphore, qui concerne seulement 46 % des logements raccordés, situés en zone sensible. Au total, toutes zones confondues, seul 3 logements sur 4 bénéficient d’un traitement approprié et sont conformes à la législation européenne.

Principal dispositif de traitement des eaux usées, les stations d’épuration sont implantées sur l’ensemble du territoire français. Au nombre de 16 100, en 2001, elles ont en charge le traitement des eaux usées des particuliers, des industries et des services raccordés au réseau public. Généralement sur-dimensionnées, les stations doivent supporter les surcharges occasionnelles que constituent le tourisme et les premiers flots d’orage. En 2001, le réseau français de stations d’épuration était en mesure de traiter les rejets correspondant à 86,4 millions d’équivalents-habitants (EH), soit une capacité en hausse de plus de 5% en 3 ans.

L’activité des stations génère des déchets essentiellement concentrés dans les boues d’épuration, sources de divers problèmes d’environnement et santé publique.

Selon les industries raccordées au réseau de collecte des eaux usées, les boues peuvent présenter des concentrations importantes d’éléments nocifs, comme des métaux lourds, par exemple. Au-delà de cette pollution, leur volume annuel est considérable et croit régulièrement. Une étude, publiée aujourd’hui par l’Institut français de l’environnement (Ifen), montre que cette quantité atteignait 963 700 tonnes de matière sèche en 2001, contre 850 000 tonnes en 1999.

Leur gestion est donc délicate, et si initialement les boues d’épuration faisaient l’objet d’épandage et/ou de compostage dans l’agriculture, polluant les sols et contaminant éventuellement les productions agricoles, la situation s’améliore progressivement. Ainsi, en 2001, 24 % du volume était mis en décharges contrôlées et 17 % incinérés.

Pascal Farcy
Photo © Clermont Communauté

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
27

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS