Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Le site de Cadarache : une bombe à retardement ?
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le site de Cadarache : une bombe à retardement ?

A la stupeur des populations voisines et des associations de protection environnementale, on découvrait récemment 39 kg de plutonium malencontreusement oubliés sur un site nucléaire en cours de démantèlement, appartenant au Commissariat à l’énergie atomique (CEA) de Cadarache (Bouches-du-Rhône). Or, alors même que cette affaire est loin d’être résolue, un nouveau rebondissement vient ternir un peu plus l’image de l’industrie nucléaire. En effet, faisant écho au plutonium caché trouvé sur l’Atelier de plutonium (ATPu) début octobre, la présence d’uranium a été détectée sur l’installation STAR, également propriété du CEA. Et, si la quantité débusquée n’a pas été communiquée, la menace de réaction nucléaire spontanée due à l’accumulation excessive de matière nucléaire, elle, ne fait pas mystère.

Pour le réseau « Sortir du nucléaire », cette nouvelle révélation doit servir d’alarme et faire prendre conscience des nombreux dangers, tus ou minorés, qui se cachent derrière l’exploitation nucléaire. De fait, il est à craindre que de tels événements se multiplient à l’avenir, le site de Cadarache accueillant de nombreuses autres installations nucléaires dont la plupart sont désormais obsolètes. « Le CEA, AREVA et EDF ont construit en France, depuis 50 ans, d’innombrables installations nucléaires qui sont aujourd’hui dans un grave état de délabrement, qui contiennent des quantités souvent indéfinies de diverses matières nucléaires […] ». L’âge d’or qu’a connu le nucléaire ne peut plus dissimuler aujourd’hui l’envers du décor de cette industrie, souvent prônée comme la solution du moindre mal.

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 26 octobre 2009 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
marseille42
29 octobre 2009 - 0 h 00 min

Le lobby du nucléaire, fortement encouragé par les gouvernements français depuis toujours, nous conduisent vers un véritable désastre humain et écologique. La France se refuse à tirer les leçons des conséquences durables de Tchernobyl( « l’Absinthe » bien amère) au mépris de la vie et de la santé de la population. La preuve en est ces installations nucléaires, dont Cadarache, construites sur des lignes de faille géologique -alors que, les Bouches du Rhône commémorent le tremblement de terre de 1909 qui a détruit plusieurs bourgs-, ce défaut d’entretien et de méconnaissance de la réalité des stockages, l’enfouissement dans des sols meubles… la liste n’est pas exhaustive. A la veille du sommet de Copenhague et alors que les chercheurs du GIEC et bien d’autres nous confirment que Marseille sera sous 25mètres d’eau de mer en 2100 (demain) est-il responsable de « pourrir » le pays avec le nucléaire inmaîtrisable?


lupus
29 octobre 2009 - 0 h 00 min

Les industriels font ce qu’ils veulent car les politiques au pouvoir se désintéressent de la question et les laissent faire à leur guise. « ça crée de l’emploi et de l’énergie » : c’est tout bénéf et vogue la galère. Après eux le déluge!



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
64

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS