Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Le pétrolier pollueur de Côte d’Ivoire enfin immobilisé
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. La noblesse des tables en bois
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. En Nouvelle-Zélande, les chats interdits
  5. Fair Squared : les préservatifs vegan ...


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le pétrolier pollueur de Côte d’Ivoire enfin immobilisé

Face à la pression internationale, le gouvernement estonien n’a pas tardé à réagir et vient de saisir le pétrolier ‘Probo Koala’, à l’origine de la grave crise sanitaire qui secoue actuellement la Cote d’Ivoire. Maintenu à quai depuis lundi par l’association Greenpeace qui le bloquait, le pétrolier est désormais officiellement immobilisé dans le port de Paldiski jusqu’à nouvel ordre.

Alors que plusieurs enquêtes sont déjà simultanément ouvertes en Côte d’Ivoire et aux Pays-Bas (pays d’origine de la société affréteuse du pétrolier), l’Estonie vient également d’ouvrir sa propre enquête. Le ministère de l’Environnement estonien a annoncé en effet que les premières analyses effectuées dans les eaux de la Baltique, à proximité du navire, montraient la présence de substances toxiques semblables à celles trouvées en Côte d’Ivoire.

Cécile Fargue

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS