Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » Le pétrole se déverse toujours dans le Golfe du Mexique
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Les voitures les moins polluantes en 2017
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Prime énergie : quelle marche à suivre pour ...
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le pétrole se déverse toujours dans le Golfe du Mexique

Quatorze jours après l’explosion de la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon, le pétrole continue de se déverser à un rythme estimé de 800 000 litres par jour. D’après les services du National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) et les gardes-côtes américains, une partie de la marée noire touche la péninsule de Venice, la pointe la plus au sud de la Louisiane, une autre partie est poussée par les vents vers les côtes de la Floride.

Le 2 mai, la NOAA a proclamé une interdiction de la pêche commerciale et de la pêche de loisir pour un minimum de 10 jours dans les eaux fédérales les plus affectées par la fuite de pétrole.


Evolution de la nappe de pétrole dans le Golfe du Mexique (source NOAA)


Hier, la compagnie BP a annoncé avoir réussi à colmater la plus petite des trois fuites. Cela ne devrait pas faire baisser le volume de pétrole qui s’échappe du puits mais permettre à BP de concentrer ses efforts sur les deux autres fuites.

Actuellement, BP transporte sur le lieu de la catastrophe une structure géante en acier de près de 100 tonnes. Cette structure sera, dans quelques jours, immergée sur la principale fuite du puits à 1 500 mètres de profondeur. Fonctionnant comme un entonnoir, elle devrait permettre de récupérer environ 85 % du pétrole qui fuit. Un système de pompage assurera alors le transfert du pétrole à la surface vers un bateau. BP souligne que ce procédé a déjà fait ses preuves, mais il n’a jamais été tenté à une si grande profondeur.

Parallèlement à cette action, le forage d’un puits de secours a été entrepris cette semaine. Cette opération devrait prendre plusieurs semaines et, si elle aboutit, elle permettra de colmater l’ancien forage et de récupérer le pétrole sur une nouvelle plate-forme.
Michel Sage

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS