Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Pollution - Déchêts » La grande distribution sensibilise ses consommateurs au tri
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La grande distribution sensibilise ses consommateurs au tri

Les enseignes Intermarché et Ecomarché, affiliées au groupe de distribution Les Mousquetaires (1), ont annoncé la création d’un nouvel étiquetage environnemental destiné à promouvoir les démarches de triage auprès de leurs consommateurs.

Bien que la clientèle soit de plus en plus sensibilisée sur la question du traitement des déchets, elle maîtrise encore mal les règles de tri. D’après un sondage réalisé par le groupe fédérateur, « sur un total de 60% de taux de recyclage des emballages ménagers, le taux d’erreur des quantités triées s’élève à 20% », cette marge d’erreur étant à mettre sur le compte d’un tri occasionnel ou mal fait. D’où l’intérêt de mettre en place un outil informatif tel que l’Ecolo Pass.

Complémentaire de l’étiquetage classique, il se compose de plusieurs éléments. Tout d’abord, un pictogramme, visible sur chacun des articles constituant le produit fini, distingue ce qui est recyclable de ce qui ne l’est pas. Ainsi, le yaourt et son couvercle ne sont pas réutilisables contrairement au carton de conditionnement. A ce logo, s’ajoute un schéma détaillant le processus de triage. Une note sur la nature et le poids des composants complète le tout.

L’insertion de cette étiquette devrait concerner « l’ensemble des marques de la Sélection Mousquetaires, soit 4500 références de produits alimentaires et non alimentaires représentant près de 50% des ventes ». Sa mise en place se fera progressivement. Dès juin, les premiers produits visés seront en rayon mais il faudra attendre septembre pour voir une large majorité des articles bénéficier de l’encart.

En mettant en pratique son souci de transparence, ce groupe distributeur concilie démarche marketing et protection de l’environnement.

Cécile Cassier


1- Le groupe distributeur Les Mousquetaires regroupe 3000 chefs d’entreprise indépendants et possède 4000 points de vente répartis sur l’ensemble de l’Europe. Il rallie des enseignes aussi bien dans le domaine de l’alimentaire (Ecomarché ; Intermarché) que dans le bricolage (Bricomarché) ou l’habillement (Vêti).

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Toupidek
3 avril 2008 - 0 h 00 min

C’est bête : les pictogrammes me paraissent totalement incompréhensibles….
Une âme charitable pourrait-il expliquer ce qu’ils signifient et à quoi ils servent ?
Merci.


pol
4 avril 2008 - 0 h 00 min

Ce qui parait le plus interessant c’est la dernière mention qui donne l’info sur le poids de l’emballage et directement permet de voir dans quelle mesure il est recyclable…
Les infos d’étiquetage sont toujours interessantes, j’ai parcouru les rayons des téléviseurs hier, pour un même niveau de prix j’ai constaté que certains modèles annonçaient 10watt/heure en mode veille et d’autres 1watt/heure… La différence est quand même énorme… J’ai aussi remarqué que la moitié des modèles ne faisait pas mention de la cette consommation.


patou
4 avril 2008 - 0 h 00 min

Ne devrait-on pas commencer par diminuer les emballages comme cela se pratique dans les magasins BIO et privilégier le vrac qui en général est moins cher .Trier c’est bien , sauf qu’en france les filières de tri sont loin d’être efficaces Il par trop de déchets dans les incinérateurs .La meilleure façon de ne pas polluer est de ne pas produire de pollution…


JHL
5 avril 2008 - 0 h 00 min

Je me souviens de ce temps où les distributeurs ont dû afficher le prix au litre ou au kilo des produits vendus. Une petite révolution à ce moment-là qui permit enfin d’avoir la vérité des prix et de comparer facilement entre les produits ou les distributeurs
Et si l’on obligeait maintenant la DISTRIBUTION à afficher le prix du CONTENANT (l’emballage) et du CONTENU (le produit acheté) ! Je pense que le public aurait vite fait de comprendre ce qui se passe et comment on nous vend des EMBALLAGES, souvent inutiles, sous tous les prétextes. On verrait alors beaucoup de consommateurs refuser de payer tous les emballages inutiles et , ainsi, régler à la source bien des problèmes de tri !


mi
6 avril 2008 - 0 h 00 min

tout à fait d’accord avec PATOU, pour protester contre le suremballage que nous impose les grands groupes je laisse dans le caddi tout les cartons, blisters et autres


Euskalion
7 avril 2008 - 0 h 00 min

Bravo à patou, JHL et mi !
Mais mieux que ça : boycottez les hyper-marchés. C’est en tou_chant au porte-monnaie que nous les faisons réagir !



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
302

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS